dimanche 25 septembre, 2022
  • Avoine saison culturelle

Taxe foncière en Indre-et-Loire : de fortes hausses pour 2022

Depuis quelques mois à Tours, l’opposition municipale critique beaucoup le maire pour sa forte augmentation des impôts locaux, la première depuis 2015. Afin de faire rentrer de l’argent dans les caisses de la commune, la majorité d’Emmanuel Denis a voté une hausse de la base fiscale des propriétaires de 11,56% (c’était +4,2% il y a 7 ans). Ajoutée à la revalorisation nationale de la taxe foncière actée par l’Etat cela donne quasi +15% à payer cet automne. A titre d’exemple, un appartement de 3 pièces à Tours-Centre voit la facture progresser de 80€ en un an.

Avec une telle progression, Tours se retrouve dans le classement des grandes villes de France où la taxe foncière bondit le plus. Mais en Touraine, d’autres communes ont fait un choix similaire, parfois avec des proportions encore plus élevées. Ainsi, Saint-Hyppolite et Nazelles-Négron ont augmenté leur taux de quasiment 15%. Et au total, 54 localités tourangelles ont voté une hausse de la taxe foncière sur leur territoire en 2022, soit environ 20% des mairies du département.

Tours impose moins que Chinon ou Château-Renault

Cela dit, attention : malgré sa symbolique, ce chiffre seul ne signifie pas grand-chose. Comme à Tours, certaines communes ont fortement augmenté l’impôt cette année sans y avoir touché depuis longtemps. Et surtout, la taxe foncière est plus ou moins élevée selon le taux appliqué par les municipalités. Ainsi, en Touraine, ça va de 23,79% à Beaumont-Village jusqu’à 48,11% à Saint-Pierre-des-Corps. Autrement dit, un bien de 90m² à Beaumont-Village coûtera beaucoup moins cher en impôt que la même construction à Saint-Pierre-des-Corps… Et ce serait toujours le cas même si Beaumont faisait exploser son taux de 20 ou 30%.

Ainsi, en Indre-et-Loire, le taux moyen de taxe foncière de 34,3% contre 34,1% en 2021. A Tours, il est passé de 38 ;94% à 43,44% mais reste moins élevé qu’à Saint-Pierre-des-Corps, Château-Renault, Chinon ou Montlouis. Il est par ailleurs proche des tarifs appliqués par Fondettes ou Saint-Etienne-de-Chigny.

254 000 factures de taxe foncière en Touraine

Par ailleurs, ce n’est pas parce que votre conseil municipal n’a pas voté de hausse de taxe foncière que la somme réclamée par les finances publiques ne va pas augmenter. Déjà, on l’a dit, l’Etat a revalorisé les bases en fonction de l’inflation : +3,4% cette année, une progression inédite depuis une trentaine d’années (et qui pourrait encore grimper en 2023 vu la hausse des prix ces derniers mois). Ensuite, la taxe foncière englobe ne bénéficie pas seulement aux mairies. Une partie peut aller dans les caisses des communautés de communes pour gérer le ramassage des ordures ménagères ou la lutte contre les inondations.

Au final, en 2022, seules 37 villes ou villages d’Indre-et-Loire ne voient pas leur taxe foncière augmenter (à part la hausse de l’Etat), 75 voient le montant progresser de moins d’un point et 160 de plus d’un point. Selon les services des impôts, la taxe foncière a rapporté un total de 274 millions d’€ l’an dernier, des sommes directement transmises aux collectivités locales. Cela fait une moyenne de 1 078€ par facture puisque 254 000 avis ont été envoyés aux propriétaires du département (particuliers ou entreprises). Dans tous les cas, si vous avez des difficultés pour payer, les finances publiques peuvent accorder un délai. Mais conseillent surtout la mensualisation. Plus d’infos au 0 809 401 401 (appel non surtaxé).

Olivier Collet

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !