jeudi 11 août, 2022

Sécheresse en Touraine : la situation s’aggrave encore, les restrictions renforcées

Ne pas croire que quelques averses suffisent. Même quand il y en a plusieurs jours de suite. Cela fait de longs mois que l’eau manque en Indre-et-Loire et il faudrait vraiment un épisode de pluie conséquent pour que la situation s’améliore. Ainsi, les orages ou épisodes humides des derniers jours n’ont ps suffi à empêcher une actualisation de l’arrêté anti-sécheresse pris par la préfecture d’Indre-et-Loire.

Ce vendredi, elle a annoncé que les bassins de l’Indrois et de la Claise rejoignaient la liste des secteurs en alerte renforcée pour cause de manque d’eau, ce qui signifie notamment une interdiction d’irrigation trois jours par semaine pour les agriculteurs situés à proximité ou encore une interdiction d’arrosage des jardins potages entre 8h et 20h chez les particuliers.

Ces deux cours d’eau rejoignent la Manse, le Birgnon et la Choisille, déjà à ce stade depuis le début du mois. La Dème, le Changeon, le Long, l’Olivet, la Tourmente ou l’Aigronne sont également en restriction renforcée et 9 ruisseaux + 4 rivières en situation de crise, c’est-à-dire où seuls les prélèvements d’eau prioritaires sont autorisés (dont la Veude, le Négron, la Bourouse et la Veude de Ponçay). Ils sont concentrés dans le Chinonais.

Pour l’instant, les trois principaux cours d’eau du département (Loire, Cher, Indre) ne sont pas en alerte mais ça ne veut pas dire qu’il faut manquer de vigilance. Toute économie est bonne à prendre comme réduire les arrosages au strict nécessaire pour le jardin, ne pas laver sa voiture à domicile ou ne faire tourner son lave-linge que quand il est plein.

À lire sur Info Tours

Recherche

Suivez l'actualité en temps réel

À noter dans vos agendas

  • Agenda

Articles populaires

Agenda
Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !