samedi 23 octobre, 2021
  • Galeries Lafayette

Pas d’allègement du pass sanitaire en Indre-et-Loire

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Ce mercredi, Emmanuel Macron réunissait un nouveau conseil de défense sanitaire pour faire le point sur l’épidémie de coronavirus. Depuis plusieurs jours, on entendait de plus en parler d’une hypothèse : un allègement des contraintes anti-Covid dans les départements où l’épidémie circule le moins. Cela pourrait même aller jusqu’à la suppression du pass sanitaire dans certains lieux, sans que cette mesure n’ait officiellement été confirmée. D’ailleurs, le 1er ministre a aussi annoncé qu’il envisageait le dépôt d’un projet de loi pour prolonger le dispositif au-delà du 15 novembre.

Alors l’Indre-et-Loire peut-elle espérer un cadre moins strict ? Si l’on regarde les derniers chiffres de l’Agence Régionale de Santé la réponse est plutôt oui. Actuellement notre département est en dessous du seuil d’alerte fixé à 50 cas pour 100 000 habitants. Il était même à 44 ce mardi contre 49 lors du précédent bilan publié le 16 septembre. L’Indre et le Loir-et-Cher sont dans une situation semblable avec des chiffres encore plus bas, mais pas le Loiret, le Cher et l’Eure-et-Loir.

Dans le détail, on a recensé 268 contaminations en Touraine entre le 12 et le 18 septembre, soit 1,3% de tests positifs pour un total de 20 206 dépistages dans le département. Là-encore, c’est l’un des taux les plus bas du Centre-Val de Loire avec l’Indre et le Loir-et-Cher. Néanmoins, il faut préciser que le taux d’incidence est plus élevé dans l’agglo de Tours où il atteint 71 cas pour 100 000 habitants, ce qui est donc au-dessus du seuil d’alerte. Le taux de positivité des tests est lui de 1,8% dans la Métropole (1,7% pour celle d’Orléans).

Quant à la situation à l’hôpital, on compte 13 malades Covid en services de médecine classique et 11 en réanimation pour l’Indre-et-Loire (48 à l’échelle de la région). Depuis le 1er septembre 2020, 404 décès Covid ont été recensés dans les hôpitaux tourangeaux et 242 dans des établissements d’accueil. Au total 4 038 décès dans tout le Centre-Val de Loire depuis l’apparition du virus.

Cela dit, le porte-parole du gouvernement a annoncé que le pass sanitaire ne serait pas allégé dans les départements les moins touchés par l’épidémie. Seuls les écoliers d’école primaire bénéficieront d’un avantage : plus de masque obligatoire dès le 4 octobre si le taux d’incidence reste inférieur à 50.

  • FILBLEU
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !