samedi 23 octobre, 2021
  • Galeries Lafayette

A Joué-lès-Tours, 600€ d’aide pour passer le permis de conduire

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

La mesure est présentée comme « un dispositif innovant et unique en Touraine » : cet automne, Joué-lès-Tours va distribuer des enveloppes d’aide au permis de conduire pour des jeunes de 18 à 25 ans qui résident sur le territoire communal. Inclus dans le programme de campagne 2020 du maire Frédéric Augis, il a officiellement été présenté ce lundi 20 septembre au conseil municipal. Et adopté.

De quoi s’agit-il exactement ? L’idée c’est de financer une partie du coût du permis de conduire « quel que soit le quartier d’habitation ou les revenus des parents ». Les jeunes devront tout de même remplir un dossier afin de justifier pourquoi ils ont besoin d’une voiture (par exemple pour une formation ou un premier emploi) : « Nous voulons les aider à faciliter leur parcours d’insertion » justifie la première adjointe du maire Valérie Turot.

Précision importante : en contrepartie de l’aide municipale, les jeunes soutenus s’engagent à faire 35h de bénévolat pour un service de la ville ou une association du territoire et ce « en fonction de leur parcours. On ne leur proposera pas de la broderie s’ils ont envie de travailler dans l’univers de la voirie ». Cette mission pourra être réalisée sur une semaine complète ou découpée en plusieurs tranches selon les disponibilités de chacun. Une liste d’associations volontaires est en cours d’élaboration.

Comment on en bénéficie ? Le dossier d’inscription sera à retirer courant octobre à l’Espace Tremplin, ou disponible en ligne sur le site de Joué-lès-Tours. Une première commission d’attribution doit se réunir courant novembre ou début décembre. L’argent sera lui versé en deux fois, après réalisation des 35h de bénévolat : 200€ pour le passage du code puis 400€ une fois l’examen final passé (et ce même en cas d’échec). Le chèque sera envoyé directement à l’auto-école, une entreprise « de la ville ou de l’agglomération. Pas d’auto-école en ligne » insiste le maire.

Dans un premier temps, la mairie table sur une trentaine de subventions de soutien mais reconnait être « dans le flou » quant à l’ampleur réelle des demandes. A noter enfin que ce dispositif pourra s’additionner avec les autres aides disponibles, un permis coûtant bien souvent plus de 1 000€ : « Notre objectif, c’est surtout d’éviter les jeunes qui prennent la voiture sans permis » conclut Frédéric Augis.

Olivier Collet

  • FILBLEU
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !