dimanche 25 septembre, 2022
  • Avoine saison culturelle

[Ils l’ouvrent] Pas de tram Boulevard Béranger : l’opposition critique le maire de Tours

Ce vendredi le maire de Tours a annoncé qu’il s’opposait désormais à la construction d’une ligne de tram entre la Place Jean Jaurès en centre-ville et la commune de La Roche à l’ouest de l’agglomération. Le chantier d’un tram entre le carrefour de Verdun et Chambray-lès-Tours reste d’actualité mais la moitié de la ligne est donc condamnée, les études menées sur les arbres du Boulevard Béranger révélant un gros risque d’impact sur les platanes (plusieurs d’entre eux risquent de ne pas survivre au chantier).

La santé des arbres présents autour du mail depuis des décennies c’était l’argument principal des anti-tram. Cela dit, ce renoncement qui intervient deux ans après le choix définitif du tracé et 4 ans après les premières études entraîne beaucoup de critiques envers Emmanuel Denis.

Dans un communiqué au sigle de son groupe politique Tours Nous Rassemble, l’ancien maire centriste de Tours Christophe Bouchet – favorable au tram par Béranger avant de changer d’avis – juge ainsi que l’élu a mis bien trop de temps à prendre position :

« Nous le rappelons une nouvelle fois, cette portion du tracé n’est pas pertinente avec un tracé sinueux rendant peu compétitif le tram par rapport aux autres formes de mobilités. De plus, l’arrêt de cette demi-ligne présente un autre avantage non négligeable : la préservation des budgets de la Ville et de la Métropole qui n’ont pas les financements nécessaires pour une ligne complète.

Nous avions déjà demandé en novembre dernier un vrai débat sur la ligne 2 du tram et le prolongement de la ligne 1 vers l’aéroport en Conseil Métropolitain, nous renouvelons cette demande qui plus que jamais est nécessaire. »

Emmanuel Denis a justement indiqué qu’il souhaitait un nouveau débat sur l’ensemble du projet au sein du conseil métropolitain qui réunit les 22 communes de l’agglomération soit 87 personnes.

De son côté, le groupe Les Progressistes de Tours de Benoist Pierre (proche LREM) écrit ceci :

« Le maire de Tours, à nouveau, improvise et change de cap. Emmanuel Denis condamne ainsi tout objectif de réalisation d’une deuxième ligne complète de tramway dans le mandat et il accentuera le retard de la ville en matière d’équipement de transport en commun.

Quelle est l’option B d’Emmanuel Denis ? Mettre en place un Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) à la place du tramway. Ce n’est pas sérieux. Un véritable équipement structurant en BHNS suppose des études préalables presque aussi importantes qu’un tramway lourd sur rail. »

Des réactions qui en appelleront sans doute d’autres dans les jours à venir. Un conseil métropolitain est prévu d’ici quelques jours et le sujet s’invitera forcément dans les débats. Un conseil municipal est également prévu mi-mars à Tours.

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !