samedi 28 mai, 2022
  • Chambray en Mai

[Ils l’ouvrent] Des pompiers tourangeaux en ont marre de gérer les centres de vaccination Covid

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Les Halles de Tours, Chinon, Loches, Amboise… Depuis plus d’un an la Touraine réserve de grands bâtiments à la vaccination contre le coronavirus. Elle a même réquisitionné le Parc Expo de Tours début janvier. Ces sites de grande capacité permettent de réaliser un grand nombre d’injections en simultané ce que ne peuvent pas faire pharmacies ou cabinets de médecins. Mais il leur faut du personnel pour fonctionner… et notamment des pompiers professionnels.

C’est justement ce point qui coince selon trois syndicats de la profession (CFTC, CFDT et Avenir Secours).

Dans deux courriers transmis à la préfecture d’Indre-et-Loire et au ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin ils demandent à sortir du dispositif. « Si nous pouvions comprendre cette sollicitation dans le cadre de cette crise exceptionnelle, nous doutons, désormais, de la nécessité de notre présence, sauf en ce qui concerne le personnel du Service de Santé et de Secours Médical » écrivent les organisations représentatives des soldats du feu.

Selon elles, « la présence d’officiers, de sous-officiers ou de personnels administratifs n’apporte plus aucune plus-value. (…) De nombreux centres de vaccination en France fonctionnent très bien sans la présence de sapeurs-pompiers. (…). S’imposer la présence de sapeurs-pompiers pour le fonctionnement d’un centre de vaccination, c’est s’interdire la possibilité d’en ouvrir dans de plus petites communes d’Indre-et-Loire et de rapprocher l’offre de vaccination au plus près d’une population peut-être encore indécise, hésitante. »

Le courrier qui évoque « une alarme sociale » insiste également sur le fait que la présence sur ces sites ne relève pas des missions premières des pompiers, que cela désorganise les casernes et crée « des tensions ». Les syndicats demandent donc à ce que des tâches aujourd’hui assurées par le SDIS37 soient déléguées à d’autres personnels administratifs de collectivités. Ou à des personnes en recherche d’emploi, en temps partiel ou en intérim.

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !