mercredi 8 décembre, 2021
Ligue contre le cancer
Filbleu

[Rencard] Un Tourangeau va s’enfermer 2 mois sous terre et il raconte sa préparation

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

[Rencard] c’est la rubrique décalée d’Info Tours où l’on pose des questions cash et inattendues à des personnalités locales qui font l’actualité.

————–

En étant un peu taquin, on pourrait dire que Jean-Philippe Troux a un nom prédestiné. Dès le 29 novembre, ce spéléologue qui vit à La Croix-en-Touraine va s’enfermer pendant 60 jours dans une grotte des Cévennes, au nord du département du Gard : le Trabuc. Deux mois sous terre dans une cavité où on ne dépasse jamais les 13° et où le taux d’humidité oscille entre 95 et 98%. Une expérience qu’il prépare depuis des mois avec l’ami qui l’accompagnera. Rencontre…

—————

A quel point il faut être fou pour s’enfermer 60 jours sous terre ?

Je me souviens de ce que nous a dit un chercheur de l’Université de Lorraine qui nous accompagne psychologiquement : vous êtes un peu comme Thomas Pesquet. On ne vit pas ça comme un confinement de Covid par exemple. Ce n’est pas une contrainte mais un choix. Ce qui nous stimule c’est de dépasser notre zone de confort en dehors des pressions du quotidien et voir ce que ça peut apporter pour les autres.

Qu’est-ce qui vous fait peur ?

J’ai déjà fait des expériences de 5 jours sous terre, sans peur. Sans crainte particulière car je me sentais dans un cocon. En revanche je redoute un peu la sortie, revoir toute cette activité, cette énergie, alors qu’on aura eu une phase de ressourcement et de calme pendant deux mois.

A quoi va ressembler votre camp de base ?

C’est une cabane en bois de 12m² qui repose sur des chandelles afin qu’elle soit éloignée du sol pour éviter tout pourrissement. Elle mesure à peu près 3m de haut et elle est équipée de bâches pour éviter que l’eau s’y écoule. Nous serons donc clos et couverts avec un ventilateur pour éviter la condensation. Et nous aurons un vrai lit avec un matelas mousse. 4 tables pour notre matériel, notamment informatique. Des armoires, des planches… Et on a prévu de tout doubler, par exemple deux duvets chacun pour changer si l’un d’eux est trop humide.

Qu’est-ce que vous allez manger ?

Des plats tout préparés mais équilibrés. Au total nous aurons près de 60 menus différents. Et quelques gourmandises (chocolat, fruits…). Sur les 30 premiers jours nous aurons des œufs et des légumes frais. Il faudra faire une petite popote avec de la cuisson au bain marie pour avoir peu de lavage de casserole à faire et éviter la condensation. Surtout parce qu’on a descendu près de 400l d’eau, soit environ 3 à 4l par personne et par jour. Pour boire, préparer à manger et se laver ce qui n’est pas beaucoup donc il faudra économiser.

Comment allez-vous vous laver ?

Nous avons monté une petite cabine de douche avec un isolant mince dans laquelle on pourra se laver sans trop perdre d’énergie entre la température du corps et celle de la grotte. Nous chaufferons environ 1l d’eau à 30° puis nous utiliserons un pulvérisateur et des lingettes spécifiques. C’est donc un projet écologique. L’idée est de ressortir avec un minimum de déchets. D’ailleurs l’urine sera filtrée puis stockée dans des bouteilles avant son évacuation. Et nous stockerons nos excréments dans des bacs pour former une sorte de litière qu’on mélangera avec du terreau et de la sciure. Une sorte de compost en somme.

 

Pour en savoir plus, allez lire notre interview grand format sur 37 degrés ou visitez le site officiel du projet (http://tranuc-exploration.com) où vous pourrez également participer à une collecte de fonds.

CARECO
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !