samedi 23 octobre, 2021
  • Galeries Lafayette

[Face à face] La Rue Colbert en quête de propreté et de sérénité

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

[Face à face] c’est la rubrique d’Info Tours dédiée aux sujets qui font débat. On interroge plusieurs personnes sur un même sujet pour bien comprendre ses enjeux.

———————–

Cela fait partie des sujets qui reviennent souvent dans l’actualité tourangelle : l’ambiance de la Rue Colbert. Beaucoup de personnes s’accordent à dire que c’est l’un des axes les plus agréables de Tours quand on veut déjeuner, dîner, faire du shopping, se balader ou boire un verre. Il n’y a pas autant de foule que dans le Vieux-Tours et un grand nombre d’adresses recommandables. Cela dit, on entend au moins aussi souvent que c’est un quartier sale et à l’ambiance malaisante. Longtemps le café associatif La Barque a été pointé du doigt parce qu’il accueille bon nombre de personnes sans abri. Si la situation actuelle avec lui est heureusement apaisée, en particulier depuis sa reprise par une nouvelle association, la population de la rue continue d’alimenter les discussions…

Jeudi 30 septembre, commerçants et municipalité se sont ainsi donné rendez-vous pour une réunion à l’ambiance plutôt fraîche (plusieurs participants partis en cours de route). Etaient présents plusieurs élus mais aussi le directeur de la police municipale.

A l’origine de la démarche il y a Arnaud Gerbier qui dirige l’épicerie-cave-restaurant L’Affiné.

« La rue est de plus en plus sale et les scènes d’agressivité se multiplient depuis cet été, notamment après l’évacuation du squat de l’ancienne clinique Saint-Gatien. On a eu des incivilités multiples envers les commerçants, plus de vols, des insultes envers des personnes refusant de donner à ceux qui font la manche. Il y a des gens alcoolisés, des bagarres… Le passage du Cœur Navré est utilisé comme urinoir ce qui dérange les clients de restaurants qui s’en plaignent sur Tripadvisor. On appelle la police municipale mais elle ne se dérange pas forcément. On envoie des photos à la mairie mais cela n’a pas eu d’effet jusqu’ici. Ce que l’on demande c’est surtout un bon nettoyage de la rue et plus de passages de la police. »

Présent à la réunion, l’adjoint au maire chargé de la tranquillité publique Philippe Geiger valide le constat du commerçant :

« Il y a une augmentation de l’incivilité, c’est clair. Et cela correspond avec ce qui existe dans d’autres quartiers. Une fois que l’on a dit cela ça ne règle pas le problème. La situation n’est pas supportable. Sauf que nous, le retour qu’on a de la police, c’est qu’il y a plutôt moins d’interventions qu’ailleurs, moins qu’autour de la Place Plumereau par exemple. Les commerçants ne doivent donc pas hésiter à appeler et à porter plainte. De notre côté nous allons monter en gamme en matière de répression et verbaliser l’ivresse sur la voie publique et le trouble à l’ordre public. Je ne veux pas laisser penser qu’il y a un passe-droit quelconque. Nous allons aussi augmenter les patrouilles à pied. »

Une réunion sur la consommation d’alcool en pleine rue doit également avoir lieu prochainement entre les équipes de la mairie de Tours et de la préfecture d’Indre-et-Loire.

  • FILBLEU
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !