lundi 3 octobre, 2022

StorieTourainePrésidentielle, J-12 : Les Macronistes font campagne, les Insoumis se positionnent

Le 2e tour de l’élection présidentielle c’est dimanche 24 avril. En Touraine, 440 000 personnes seront de nouveau appelées aux urnes pour choisir qui dirigera la France jusqu’en 2027 : le président sortant centriste Emmanuel Macron ou sa rivale du Rassemblement National Marine Le Pen qu’il a déjà affrontée en 2017. Info Tours vous fait suivre la campagne dans le département…

 

1 – Une réunion avec les Macronistes

Denain, Strasbourg, Marseille… Pour ses déplacements de campagne, Emmanuel Macron choisit plutôt des villes où il n’a pas été plébiscité au 1er tour. La Touraine l’ayant placé nettement en tête (c’est même son meilleur score régional), on a peu de chance de l’y voir. Alors son parti envoie les lieutenants. Ce mardi, c’est donc la secrétaire d’Etat en charge des personnes handicapées Sophie Cluzel qui sera chargée de faire le job à partir de 18h30 à la salle des fêtes d’Amboise.

« Ce rassemblement est ouvert à tous les habitants du territoire indécis à l’approche du second tour, à toutes les personnes curieuses au sujet du projet d’Emmanuel Macron ou encore à toutes celles souhaitant lui apporter son soutien, à quelques jours d’un second tour décisif pour notre pays » indique le parti qui précise aussi que la soirée sera traduite en langue des signes et qu’il y aura un temps de questions-réponses avec le public.

Précisons que de son côté, le Rassemblement National n’a pas – encore ? – fait état d’événements de campagne avant le second tour.

 

2 – Débat démocratique

C’était l’un des axes de campagne de Jean-Luc Mélenchon, éliminé aux portes du second tour : engager la transformation des institutions pour la création d’une Vie République. Un débat sur le sujet est organisé ce jeudi 14 avril à La Riche, entre 19h et 21h30 dans la salle Ronsard de la mairie. Il est organisé par l’association qui a initié la Primaire Populaire, ce vote citoyen qui espérait fournir une candidature unique à la gauche pour la Présidentielle (Christiane Taubira a été désignée avant d’abandonner faute de réussir à recueillir ses parrainages).

 

3 – Ils disent quoi les Mélenchonistes du 37 ?

Dans la lignée de leur candidat qui a déclaré dimanche soir qu’il ne fallait pas « une seule voix pour Mme Le Pen », les instances locales de La France Insoumise détaillent leur position pour le second tour du scrutin : « Nous ne sommes (…) pas légitimes à donner de quelconques consignes de vote à qui que ce soit. Les politiques libérales portées par Emmanuel Macron créent la misère et concurrence qui mènent à l’extrême droite. Nous nous retrouvons donc [avec] un second tour nous demandant de choisir entre la cause et la conséquence de nos problèmes. Cependant, parce que nous considérons l’extrême droite comme un danger particulier pour la liberté des êtres humains, nous appelons donc à ne pas donner une seule voix à l’extrême droite de Marine Le Pen. »

 

4 – Les dons de l’ancien maire de Tours

Le centriste Christophe Bouchet annonce dans un communiqué qu’il participera aux collectes lancées par Valérie Pécresse et par le parti EELV après leur échec au 1er tour de la Présidentielle. La candidate de droite et le mouvement écologiste ont annoncé l’ouverture d’appels aux dons car leur score inférieur à 5% ne leur permet pas de bénéficier d’un remboursement conséquent de leurs frais de campagne.

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !