dimanche 25 septembre, 2022
  • Avoine saison culturelle

Un tram Boulevard Béranger : le Syndicat des Mobilités de Touraine y croit encore

Ce vendredi le maire de Tours a annoncé qu’il s’opposait désormais à la construction d’une ligne de tram qui passerait par le Boulevard Béranger pour rejoindre La Riche. Emmanuel Denis soutient l’idée d’une ligne vers Chambray-lès-Tours mais la portion Jean Jaurès / St Cosme via Bretonneau est pour lui impossible à réaliser sans mettre en danger un grand nombre d’arbres du centre-ville.

Annoncée en accord avec le président de Tours Métropole Frédéric Augis, cette décision condamne pratiquement la partie Ouest du projet de tram B. Difficile d’imaginer des travaux que le maire d’une ville et le président de l’agglomération ne soutiennent pas. Pourtant, ce vendredi après-midi, le Syndicat des Mobilités de Touraine a publié un communiqué qui considère toujours possible un passage des rames sur le Boulevard Béranger. Il faut préciser que cette institution est présidée par le maire de La Riche Wilfried Schwartz, principal soutien de la branche Ouest du tram.

Dans son document, le SMT présente deux hypothèses qui doivent être étudiées par un comité d’experts spécialistes des arbres « afin de d’examiner plus précisément l’impact sur les racines des platanes, des racines aujourd’hui malmenées par des stationnements automobiles bétonnés. De nombreux autres critères seront aussi pris en compte notamment la performance et la robustesse du service de transport, les accès riverains, les accès aux véhicules d’urgence et le partage des espaces de circulation avec les mobilités actives et la circulation générale. »

Les deux scénarios envisagés sont d’un côté le passage du tram uniquement côté nord du boulevard, à la place des voies de circulation actuelles (les voitures passeraient donc au sud dans les deux sens), ou alors la création d’une voie tram de chaque côté du mail. Des plans déjà présentés il y a plusieurs mois mais donc jusqu’ici aucune hypothèse n’avait fait l’unanimité et prouvé son absence d’impact significatif sur les platanes, critère pourtant essentiel pour que le maire de Tours valide le projet.

Cité dans le communiqué, mais injoignable pour notre rédaction, Wilfried Schwartz déclare en signe d’avertissement au maire de Tours : « Nous sommes encore en phase d’étude. Les conclusions hâtives quelles qu’elles soient ne feront que nuire au projet, qui je le rappelle est structurant pour le territoire, écologique, social, essentiel pour les populations et ne se limite pas à l’hypercentre de Tours. »

Il faudra donc que dans les prochaines semaines les différentes instances de l’agglomération se mettent d’accord sur un discours commun : stop définitif à la branche Ouest du tram B ou entêtement à poursuivre malgré des oppositions fortes et des études de spécialistes qui évoquent des risques forts.

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !