jeudi 26 mai, 2022
  • Chambray en Mai

La balade idéale des beaux jours : les Etangs de Narbonne

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Nous sommes à l’extrême sud de l’agglomération de Tours, loin du terminus Jean Monnet du tram et de tout autre point d’arrêt du réseau Fil Bleu. Si le GPS est un peu récalcitrant pas simple de trouver le parking mais on finit par y arriver. Quelques centaines de mètres sur un chemin et on passe la barrière. Nous voici en pleine nature, quasiment à l’écart du tumulte (juste un murmure au loin.

Nous sommes aux Etangs de Narbonne, un site de 30ha jamais ouvert au public avant 2019 mais qui l’est depuis chaque année du printemps à l’automne.

Pour en faire le tour il faut à peu près 1h, il y a un peu plus d’1km d’un bout à l’autre. Le site est divisé en deux parties : l’une plane, avec deux grands étangs reliés par un petit ruisseau (un ru). Et puis un coteau bien costaud à grimper. Partout des arbres, de jolies clairières aussi, « au moins » 23 espèces d’orchidées recensées, des oiseaux, des chevreuils, des écureuils, des renards…

Pendant longtemps ce site était privé, dédié à la pêche et à la chasse. Il tiendrait son nom d’un de ses anciens propriétaires. La ville de Joué-lès-Tours l’a racheté en 2000, son classement en Espace Naturel Sensible date lui de 2010. Une fois ce label obtenu, 5 années ont été consacrées à un grand travail en vue d’une ouverture au public aux beaux jours. Un inventaire de la biodiversité a été fait, un plan de gestion établi, des tables de pique-nique ou des poubelles installées ainsi que des points d’observation, des panneaux d’explication sur les écorces d’arbres ou les empreintes d’animaux…

Feux et baignades sont interdits, les vélos aussi, mais la pêche autorisée dans les deux grands étangs artificiels, dont un équipé d’un ponton. Sur le coteau on trouve de petites mares. Pour se repérer, les chemins sont balisés. En faisant le tour vous devriez croiser la dizaine de ruches d’un apiculteur local déjà sur place depuis un petit moment. Au printemps, des asperges sauvages poussent dans la zone, en plus des fameuses orchidées.

Le printemps, c’est d’ailleurs la saison la plus intéressante pour découvrir ce site des Etangs de Narbonne. La ville de Joué-lès-Tours continuera d’y organiser des activités nature pour les enfants des écoles. Le collège de la Rabière s’y rend également régulièrement, pour des randonnées.

Photo : Ville de Joué-lès-Tours.

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !