jeudi 9 février, 2023

À Tours, la copie de tableaux à portée de main grâce à Jessy Gérin

Depuis le mois de mai 2022, le quartier des arts du Vieux-Tours compte un nouvel atelier. Il s’agit de celui de Jessy Gérin, conservatrice/restauratrice de tableaux et d’objets d’art polychromes. Lassée de se sentir « recluse », l’artiste de 35 ans a décidé de quitter son atelier privé situé à Francueil afin de s’installer dans un lieu plus dynamique et vivant. Alors, lorsqu’elle en a eu la possibilité suite à la fermeture de La Boîte Noire, une adresse de référence dans le milieu de l’art tourangeau, elle n’a pas hésité à déménager. « J’ai rencontré les bonnes personnes au bon moment », reconnaît la jeune femme, originaire de Seine-et-Marne.

Dans son nouvel atelier de la Rue du Grand Marché, celle qui est également contrebassiste dans un groupe propose, en plus de ses services de conservation/restauration, des ateliers de copie de peintures par l’apprentissage de techniques anciennes et modernes. Après une première période d’enseignement à Barbizon (Seine-et-Marne) en début de carrière, Jessy Gérin avait mis cette activité de côté lors de son arrivée en Touraine, en 2014. Alors en charge de la collection picturale du château de Chenonceau, elle n’avait plus assez de temps à consacrer à cette discipline. C’est depuis son installation dans la capitale d’Indre-et-Loire qu’elle a décidé de recommencer à transmettre son savoir-faire et sa passion pour l’art. « Le rapport aux autres et la transmission m’avaient manqué et l’atelier s’y prêtait parfaitement. J’ai donc repris les cours en septembre 2022. J’ai des élèves de 17 à 80 ans, de tous univers, c’est extraordinaire ! »

Des ateliers ouverts à tous

Jessy Gérin anime trois cours par semaine, les mardis et mercredis après-midi ainsi que les mercredis matin. D’une durée de trois heures, ces ateliers sont ouverts à tous, dans la limite de cinq personnes par classe. « Des techniques permettent d’avoir accès à la restauration sans forcément avoir de base en dessin », assure la professeure. Lors de ces cours, trois techniques peuvent être abordées : le portrait du fayoum, une technique à la cire et au pigment pratiquée entre le Ier et le IVe siècle après JC ; la tempera à l’œuf, une technique des XIVe et XVe siècles à base de pigment et de jaune d’œuf s’exerçant sur un panneau de bois ; et la peinture à l’huile, une technique sur panneau de bois ou sur toile datant du XVIIe au début du XXe siècle.

Lors de ses cours de copie de tableaux, Jessy Gérin accueille cinq personnes maximum par classe, l’espace dans son atelier étant restreint.

Si les cours sont collectifs, chaque élève vient avec son projet et peut étudier une ou plusieurs techniques. « Je n’impose rien car cela demande tellement de concentration et de patience qu’il faut faire ce que l’on aime. Je suis là pour accompagner, guider », indique la trentenaire. En effet, la copie de tableaux prend du temps. « Pour réaliser une œuvre, il faut au moins un trimestre », précise-t-elle.

De la copie mais pas de création

Pour éviter tout malentendu, Jessy Gérin préfère prévenir : « Nous sommes dans la copie pure. À aucun moment il n’y aura de la création. » Lors de ces cours, les élèves apprennent à comprendre la structure de l’œuvre qu’ils ont choisi de copier, ses couleurs, ses vibrations… Ils s’exercent également au cours de séance pratique, avec la préparation de leur planche. Celle-ci se déroule en plusieurs étapes : ponçage, encollage, couche de préparation, ponçage, lustrage et pose du dessin. Puis arrive pour eux le moment de mettre la première couche colorée, puis de peindre.

Pour l’instant, les ateliers peuvent être suivis sur un trimestre mais, dès le mois de septembre 2023, les cours devraient être dispensés à l’année.

Émilie Mette

Pratique :
Atelier de Jessy Gérin : 57, rue du Grand-Marché, à Tours. Contact : tél. 06 37 29 29 94 ou mail gerinjessy@yahoo.fr

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !