mercredi 8 décembre, 2021
Ligue contre le cancer
Filbleu

Que vaut « Friendzone », film Netflix avec la Tourangelle Constance Arnoult ?

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Elle a 24 ans, elle est passée par le Conservatoire de Tours ou Notre-Dame-La-Riche et elle joue dans un film diffusé d’un coup dans 182 pays via la plateforme Netflix. Constance Arnoult est Tourangelle et à l’affiche de Friendzone depuis le 29 septembre. L’histoire d’un jeune homme déçu de la pauvreté de sa vie amoureuse. Il a pas mal d’amies mais pas de copine… alors même qu’il ne manque pas de tomber amoureux.

Dans ce long métrage de Charles Van Tiegh, Constance Arnoult joue l’une des amies de Titi. Avec ses deux meilleures copines elles entreprennent de le coacher pour qu’il sorte de la fameuse friendzone, concept théorisé par les coachs en séduction qui signifie l’absence d’ambiguïté amoureuse entre deux personnes. C’est très bien quand les deux protagonistes sont sur la même longueur d’onde mais ça peut vite faire souffrir quand l’une des deux parties a des sentiments pour l’autre.

Dans Friendzone, Thibault rencontre Rose sur une plage, il l’aide à se dépêtrer après une piqûre, la raccompagne dans sa chambre d’hôtel mais n’ose pas aller plus loin. Elle devient sa pote, sauf qu’il veut plus. Et qu’il en souffre. Tout ça commence un peu comme un énième épisode de Plus belle la vie, avec des situations cousues de fil blanc, et un jeu qui sonne un peu faux. Parfois, on croit aussi se retrouver dans un épisode de la série Netflix Sex Education, la finesse d’analyse en moins. Heureusement, le film est sauvé par quelques belles saillies verbales du genre « Vous avez le pied très facile à coiffer », « Après deux ans sans avoir fait l’amour le mec est redevenu puceau » ou « Le beige c’est chiant (comme couleur de vêtements). »

Après un début poussif et malgré des scènes attendues ou forcées, le film finit donc par prendre corps grâce à son flirt entre la comédie et le romantisme. Et on finit par s’identifier aux personnages ou à reconnaître certaines situations vécues.

CARECO
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !