mardi 4 octobre, 2022

Les bébés bienvenus dans les restaurants tourangeaux

Une association va créer un label pour distinguer les établissements qui pensent aux familles.

« Un jour, dans un restaurant de Tours, on a demandé à une maman qui allaitait son enfant de partir » : par cette anecdote, Lauren Valverde montre que ce n’est pas toujours facile pour les parents qui veulent sortir d’être bien reçus dans les restaurants ou les bars tourangeaux. « J’ai de la famille aux Etats-Unis, j’ai habité là-bas, et c’est un pays où on a un tout autre regard sur les enfants. C’est aussi le cas au Nord de l’Europe » poursuit la jeune femme qui espère diffuser cette mentalité baby friendly à Tours, et ce dans les tous prochains mois, afin d’éviter que les parents se sentent mal à l’aise dans ces lieux où l’on se rend pour le plaisir.

Lauren Valverde est la co-fondatrice de l’association Les Ouvrières de la Reine, basée Place des Joulins à Tours. En deux ans, la jeune femme a fédéré 150 personnes qui participent aujourd’hui à des ateliers de soutien à la parentalité ou à des activités de bien-être (yoga, sophrologie, massages pour bébés…). « Souvent les parents sont un peu isolés pendant la période périnatale, ils ont peu d’activités. On en propose donc plusieurs avec des tarifs associatifs pour qu’ils puissent faire un maximum de choses. »

Dans le prolongement de ce projet global, elle travaille donc depuis plusieurs semaines à la création d’un guide et d’un label destiné aux établissements de loisirs afin que les parents puissent s’organiser à l’avance s’ils souhaitent sortir avec leur bébé (s’ils n’ont pas de solution de garde ou tout simplement qu’ils ont vraiment envie d’emmener leur enfant avec eux). Lauren Valverde : « l’objectif est d’informer les familles de ce qui existe comme lieux adaptés aux petits de moins de trois ans mais ce qu’on veut aussi c’est inciter les professionnels des lieux culturels ou les restaurateurs à faire des efforts. »

Fin 2016, un questionnaire a donc été proposé à une cinquantaine de familles qui ont établi une liste de doléances : « la première chose qui est revenue c’est le fait de pouvoir être accueilli avec bienveillance. Elles nous ont aussi parler des tables à langer, du fait qu’il faudrait aussi en installer dans les toilettes des hommes qui savent très bien changer des couches. On a également évoqué la présence de passages suffisamment larges pour les poussettes ou d’endroits pour pouvoir les garer. Beaucoup de parents souhaiteraient par ailleurs savoir si les restaurants disposent de chaises hautes, de rehausseurs ou de menus pour bébés et jeunes enfants différents des steaks-frites. Ou alors s’ils peuvent faire réchauffer ce qu’ils ont préparé à l’avance. »

« Il n’y a pas forcément besoin de beaucoup d’aménagements ou de choses coûteuses » insiste bien la jeune femme qui milite surtout pour une information facilitée en direction des familles. « J’ai aussi rencontré des restaurateurs pour connaître leurs contraintes et limites. Eux aussi sont en demande de connaître les besoins des parents pour s’adapter. Ou alors d’être mieux informés sur les normes qui existent. »

D’ici cet été, une fois que le projet sera bien ficelé, l’association Les Ouvrières de la Reine devrait éditer un autocollant qui sera apposé sur les vitrines des restaurants partenaires, prévoyant un accueil facilité pour les plus petits. Un guide sera aussi disponible pour les Tourangeaux. Lauren Valverde – qui a déjà travaillé avec Terres du Son pour la création d’un badge dédié aux femmes enceintes afin de les identifier facilement dans la foule des concerts histoire de faire attention à elles – espère désormais nouer un partenariat avec l’UMIH, le syndicat des professionnels de l’hôtellerie-restauration, mais aussi avec l’Office de Tourisme de Tours afin de faire mieux connaître cette initiative. Elle voudrait enfin fédérer les cinémas ou lieux de spectacles afin de proposer toujours plus de sorties culturelles adaptées aux plus jeunes.

O.C. 

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !