mercredi 8 février, 2023

[EN IMAGES] Tours remonte dans le temps avec panache

Le Vinci accueille le salon du vintage ce week-end, et on vous le conseille.

Il y a des jours comme ça où vous avez envie de tout acheter. Enfin tout, on se comprend bien sûr… Mais dans l’idée, le fait que certains commerçants du salon du vintage de Tours n’acceptent pas la carte bleue a plutôt été un avantage étant donné que mon portefeuille était quasiment vide de pièces et billets… Je raconte ma vie ? Oui, je sais. Mais je reviens du Vinci et je me suis bien amusé. Pourtant, dans les années 70 je n’étais même pas en projet et je n’ai connu que le crépuscule des années 80, avec une couche et un biberon. Sauf que c’était une période sacrément élégante et bien mise en valeur sur cet événement certes essentiellement marchand mais où chaque stand est un petit musée à lui tout seul.

Alors qu’est ce que j’ai vu ? En vrac : de vieilles bagnoles dans lesquelles je me vois bien me marrier, si la police me laisse y mettre une plaque américaine sous le capot… Il y avait aussi des robes à fleurs et des berêts, beaucoup. D’ailleurs en observant certains visiteurs, je me demandais si ils étaient venus fringués comme ça juste aujourd’hui oui si c’était leur look de tous les jours… A propos de style, les fauteuils en cuir, les bottes énooormes, les chemises à fleurs de Carlos étaient partout. Au milieu de drôles d’objets de déco : pendules en vinyle, logos de la Route 66, scooter orange et objets pour hippies. Ouais, c’était une ambiance américaine… Très saloon, avec du Rock à Billy, une photo d’Elvis Presley dans un coin, un bon groupe qui fait danser les filles et voler leurs jupes… En fait,,il ne manquait que le quart d’heure américain.

Texte : Olivier COLLET / Photos : James TECHER

PS : Maman, si tu lis cet article, sache que je t’ai trouvé un cadeau de Noël au salon du vintage. Non, la robe ci-dessous n’est pas un indice.

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !