mercredi 7 décembre, 2022
  • Ligue contre le cancer

Comment les autoroutes de Touraine préparent l’éventuel retour du grand froid

Comme chaque année, le centre Cofiroute de Chambray-lès-Tours ouvre ses portes pour expliquer et montrer l’organisation d’un centre autoroutier face à la période hivernale.

Du 15 novembre jusqu’au mois de mars, 18 agents et quatre camions équipés de saleuses ou de lames devront prévenir les phénomènes de glisse ou les chutes de neige en répandant un mélange de saumure et de sel et en déblayant la neige grâce aux lames.

Dans le cadre d’une manifestation hivernale plus importante, les services de viabilité font appel à l’intervention de neuf camions d’entreprises extérieures qui peuvent venir les épauler. Grâce aux cinq stations météo réparties sur le tracé de l’A10, l’A85 ou l’A28, des applications permettant de suivre l’évolution de la situation du ciel et de l’air : le PC de sécurité peut à tout moment déclencher les interventions sur le tracé et le rappel d’agents en astreinte.

Pour être opérationnel 24h/24, le centre dispose d’un stock de 800 tonnes de sel et d’un bassin qui fabrique la saumure. Tout au long de l’année, le personnel se remet à niveau tant au niveau conduite avec les lames qu’à l’épandage.

Et pour les conducteurs, Alexandre Lemaître, Chef de District fait un petit rappel de prudence : c’est environ un fourgon percuté par semaine avec parfois des décès (depuis le début de l’année 2022, quatre agents et un gendarme ont ainsi trouvé la mort sur le réseau autoroutier français dans le cadre d’une intervention) donc il faut rester derrière les engins de salage ou s’écarter des véhicules d’intervention.

Roger Pichot

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !