dimanche 22 mai, 2022
  • Chambray en Mai
  • Shop in Touraine

608 millions d’€ d’investissements, des moyens pour Loches et Tours… Le détail du Ségur de la santé

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Le ministre de la santé Olivier Véran était en déplacement à Blois jeudi pour détailler la répartition des subventions de l’Etat dans le cadre du Ségur de la santé. Il ne s’agit pas du volet dédié aux personnels mais de l’enveloppe pour moderniser les hôpitaux ou les établissements d’accueils pour personnes âgées dépendantes (EHPAD). « L’objectif c’est une amélioration de la situation dès 2021 avec notamment une cinquantaine de projets pour la santé mentale et 80 pour les soins de suite et de réadaptation » explique l’Agence Régionale de Santé. Une « concertation » a été menée en septembre-octobre afin d’établir les priorités d’investissements.

Et voici le bilan :

  • L’Etat promet 608 millions d’€ pour« soutenir les projets et transformer l’offre de soins » en Centre-Val de Loire (et 710 millions d’€ si l’on prend vraiment en compte tous les crédits)
  • 55 millions d’€ seront dédiés aux éléments du quotidien des établissements sanitaires dont 17 dès cette année (4,7 millions d’€ en Touraine pour la clinique de Vontes, le CHU de Tours – 2,9 millions d’€, la clinique de l’Alliance à Saint-Cyr, la clinique Velpeau, l’hôpital de Sainte-Maure…)
  • 49,8 millions d’€ iront aux EHPAD

En Indre-et-Loire, le 1er bénéficiaire sera le centre hospitalier de Loches avec une enveloppe de 11 386 000€. « Le Service de Soins de suite et de Réadaptation de Loches ne peut actuellement accueillir que 50% des demandes de transfert des patients hospitalisés en médecine ou chirurgie au sein de l’établissement. Le projet consiste à augmenter la capacité du service, en réduisant dans le même temps la capacité de prise en charge d’un EHPAD vétuste dont les taux d’occupation sont faibles » explique l’ARS. Un nouveau bâtiment de psychiatrie va aussi être construit. En effet, une nouvelle IRM va voir le jour

 A cela s’ajoutent :

  • 228 000€ pour le centre Malvau d’Amboise
  • 100 millions d’€ pour le projet de regroupement des services du CHU de Tours à Trousseau (ouverture prévue en 2026)
  • 3,8 millions d’€ pour l’hôpital d’Amoise / Château-Renault
  • 720 000€ pour la clinique Vinci de Chambray (création d’un centre de consultation en soins non programmés)
  • 1,3 million d’€ pour le CRF Clos St Victor de Joué
  • 5,5 millions d’€ pour l’hôpital de Chinon
  • 965 000€ pour l’hôpital de Luynes
  • 2,4 millions d’€ pour l’hôpital de Sainte-Maure-de-Touraine
  • 1,1 million d’€ pour la restructuration de l’EHPAD de Villeloin-Coulangé
  • 408 000€ pour la rénovation partielle de l’EHPAD de Vernou-sur-Brenne
  • 1,5 million d’€ pour la construction d’un EHPAD dédié aux personnes atteintes de troubles cognitifs à La Thibaudière (Fondettes)

Hormis le CHU de Tours, Fondettes, Chambray, Vernou et Villeloin-Coulangé, les sommes serviront surtout à réduire les dettes financières des établissements. Précisons bien aussi qu’il ne s’agit pas forcément de nouveaux crédits débloqués là cet automne : certains avaient déjà été annoncés avant comme les aides pour les travaux du CHU connues depuis plusieurs mois.

Enfin, certains projets sont encore à l’étude et en attente de crédits comme la modernisation de l’hôpital d’Amboise, de l’EHPAD de l’hôpital de Luynes ou de celui de La Châtaigneraie.

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

À lire sur Info Tours

Vous aimez lire Info Tours ?

Alors suivez-nous sur les réseaux sociaux !