Vie locale

Egalité femmes-hommes en Centre-Val de Loire : les chiffres qui montrent que c’est compliqué

Dans les entreprises comme en politique

A l’occasion de la journée des droits des femmes ce vendredi 8 mars, l’INSEE publie deux études sur l’égalité entre les femmes et les hommes en Centre-Val de Loire. La première concerne les entreprises, l’autre les élus et les élues. Voici les données à retenir :

 

16 700 femmes dirigent une entreprise en Centre-Val de Loire (+0,2 point entre 2010 et 2015)…

..Mais elles ne représentent que 25% des cheffes de société de la région (comme la moyenne nationale).

 

Autre déséquilibre : les femmes sont 36% dans la catégorie des cadres. Néanmoins, « dans quelques secteurs, comme la construction et le transport-entreposage, elles sont plus nombreuses que les hommes à occuper des postes de cadres avant 30 ans » note l’institut statistique. En fait c’est souvent après la maternité que le nombre de cadres féminines baisse.

29% des patronnes sont agricultrices, 20% travaillent dans le commerce, 20% dans les services, 12% dans l’hébergement ou la restauration.

 

La moitié des cheffes d’entreprises ont moins de 49 ans…

…Mais seulement 14% moins de 35 ans.

 

La taille moyenne des entreprises dirigées par des femmes est moins importante que celles avec des hommes à leur tête en Centre-Val de Loire (4,4 salariés et salariées contre 5,1). Près de 30% des 66 700 chefs et cheffes d’entreprises de la région pourraient prendre leur retraite d’ici dix ans. L’INSEE y voit une opportunité de féminiser les postes de direction.

 

La présence des femmes de la région dans la vie politique est la plus faible de France avec la Normandie.

Elle est néanmoins un peu plus visible en Indre-et-Loire et dans le Loiret que dans les autres départements.

 

La parité est obligatoire dans les conseils municipaux des communes de plus de 1 000 habitants mais facultative dans les municipalités de taille plus modeste. Dans ces villages-là, on trouve 37% d’élues.

 

350 femmes sont maires d’une commune en Centre-Val de Loire… pour 1 450 hommes. C’est tout de même mieux que la moyenne nationale.

 

Dans les villes de plus de 1 000 habitants, seules 15% des maires sont des femmes. Et on ne compte que 3 femmes maire d’une ville de plus de 10 000 habitants (dont Marie-France Beaufils à Saint-Pierre-des-Corps).

Les femmes des conseils municipaux sont en moyenne plus jeunes : 53,9 ans, 56,3 ans pour les hommes élus. La parité est presque atteinte chez les moins de 40 ans (47% de femmes) mais cette tranche d’âge ne représente que 11% de l’ensemble des membres de conseils municipaux de nos 6 départements.

 

Photo : la députée tourangelle Sophie Auconie.