Vie locale

L'A10 à 2x3 voies jusqu'à Poitiers : la concertation publique va débuter

27 communes sont concernées.

Alors que les travaux d'élargissement de l'A10 sont encore loin d'être terminés entre Chambray-lès-Tours et Veigné, au sud de Tours, voilà que l'on parle de plus en plus du nouveau gros projet de chantier sur l'autoroute : son passage à 2x3 voies de Veigné à Poitiers, ce qui signifierait que tout l'axe Tours-Poitiers serait en 2x3 voies (plus au Nord, il y a aussi un projet d'élargissement de l'A10 à hauteur d'Orléans, un secteur très embouteillé avec l'échangeur de l'A71, qui passerait en 2x4 voies... dans la fameuse zone inondée en juin dernier).

Le projet Touraine-Vienne est colossal car estimé à 244 millions d'euros, sur 93km. Il va aussi prendre du temps. Par exemple, le premier tronçon (de Veigné à Ste-Maure-de-Touraine) ne serait pas terminé avant 2023. Comme pour les travaux de Chambray, il faudra sûrement reconstruire des ponts recconfigurer des aires d'autoroute, gérer la proximité de la nouvelle Ligne à Grande Vitesse Tours-Bordeaux...

Dès le 26 septembre, les habitants des 27 communes concernées et tous ceux qui s'intéressent au projet vont pouvoir commencer à s'exprimer via une concertation publique ouverte dans les mairies et sur le site www.a10-poitiersveigne.fr. L'idée est de faire émerger d'ici au 22 octobre "des solutions d'aménagement adaptées au territoire" expliquent les préfectures de l'Indre-et-Loire et de la Vienne dans un communiqué commun. Elles devraient publier un premier bilan en fin d'année.

Pourquoi élargir ? Réponse des autorités et de Vinci Autoroutes (le concessionnaire privé qui prendra le coût des travaux à sa charge, en échange d'un allongement de sa convention avec l'Etat jusqu'en 2034) : "La construction d’une voie supplémentaire dans chaque sens de circulation vise à renforcer la fluidité de la circulation et, par conséquent, à proposer aux usagers un meilleur confort de conduite. Les opérations d’entretien ou certains événements (pannes, accidents, etc.) peuvent nécessiter la fermeture d’une voie de circulation. La création d’une troisième voie permettra d’optimiser les conditions de circulation et fournira un environnement plus propice aux interventions des agents routiers."

Mais bon, ce ne sera pas forcément la fin des bouchons pour les départs en vacances. Preuve en est cet article racontant comment l'autoroute la plus large du monde se retrouvait embouteillée malgré ses... 26 voies ! A glisser ni vu ni connu dans le dossier de concertation.