Tours

StorieTouraine, 30/07/19 : un 14e décès sur la route tourangelle, des lampadaires attaqués à Sorigny, affluence record à Amboise...

Et une mesure pour aider les agriculteurs victimes de la sécheresse.

Un résumé de l'info tourangelle mis à jour si nécessaire, c'est la StorieTouraine. Voici l'édition de ce mardi :

 

Accident mortel à Bléré...

En début de matinée mardi, un homme d’une vingtaine d’années est mort à Bléré, suite à un choc avec une camionette. La victime circulait à scooter. 14 pompiers se sont rendus sur les lieux, où ils ont également pris en charge l’autre conducteur, légèrement blessé. Les circonstances de l’accident devront être précisées par l’enquête de gendarmerie. Depuis janvier, 14 personnes sont mortes sur les routes d’Indre-et-Loire, dont deux en deux jours cette semaine.

 

Des lampadaires à remplacer...

Les poteaux en bois installés dans la zone d’activité Isoparc de Sorigny n’ont pas survécu aux attaques des pics-verts qui pensaient y trouver de la nourriture; La communauté de communes du Val de l’Indre procède donc à leur remplacement par de nouveaux lampadaires en fonte, par ailleurs équipés de lampes LED qui consomment moins d’énergie. Les travaux devraient être terminés en fin d’année.

 

Les jachères peuvent être fauchées...

Vu la sécheresse, le gouvernement élargit le dispositif autorisant la fauche des champs en jachère pour constituer un stock de fourrage. Particulièrement impacté par le manque d’eau, le département d’Indre-et-Loire est concerné par la mesure. Trop tard selon certains agriculteurs qui estiment que désormais ils pourront seulement récupérer des végétaux de mauvaise qualité.

 

Les chiffres de l’immobilier d’entreprise...

Le Club Immobilier de Touraine publie une étude sur les locaux utilisés par les professionnels. Il souligne que de nombreuses sociétés ont du mal à trouver un site adapté à leurs besoins et décalent leur projet de déménagement ou d’implantation. Les Deux-Lions et le centre de Tours seraient particulièrement tendus si l’on y cherche des bureaux. Et il est encore plus complexe de dénicher un site neuf que d’occasion. A noter que Tours concentre 72% des surfaces de bureaux d’entreprises disponibles dans l’agglomération (41% à Tours Nord, 31% sur le reste de la ville). 59% des locaux d’activité sont eux situés à St-Pierre-des-Corps, 12% à Tours, 6% à Joué.

Et les prix ? 1 445€ par m² pour le tarif médian à l’achat de bureaux (50% des transactions réalisées à un tarif moins élevé, l’autre moitié à un tarif supérieur). 137€ le m² pour la location de neuf, 120€ en occasion. Des chiffres comparables à l’étude de 2018.

Une étude sur l’emploi...

Le site RégionsJob qui publie des offres d’emploi indique que la région Centre-Val de Loire ne propose pas plus de postes à pourvoir que l’an dernier sur la période janvier-juin. Les annonces déposées représentent 4% du total français mis en ligne sur ce portail. Dans le détail, 23% des offres de la région viennent de Touraine où le nombre d’annonces est en croissance de 7% (-1% dans le Loiret). Parmi les métiers les plus recherchés : commercial(e), production/maintenance ou ingénierie industrielle.

 

Affluence touristique...

Les festivités autour des 500 ans de la Renaissance attirent du monde en Indre-et-Loire, et en particulier à Amboise : +20% d’entées au Clos Luce (dernière demeure de Léonard de Vinci, qui repose dans la ville) et +20% depuis janvier au Château Royal, dont beaucoup d’Italiens car l’artiste est originaire de leur pays. Les commerçants font aussi une bonne saison néanmoins, à Tours, l’effet semble moins marqué. Sans parler de mauvaise année, plusieurs professionnels évoquent un mois de juillet sans boom particulier.