Tours

Des travaux Rue Nationale cet été

Pour préparer la rénovation de l'éclairage public.

Il faut s'attendre à croiser des engins de chantier cet été en arpentant la Rue Nationale à Tours... La ville a commandé des travaux pour 5 semaines, afin de remplacer le réseau souterrain d'éclairage public. C'est la première phase d'un plan qui en compte deux : en 2020, c'est tout le mobilier urbain de la rue que la municipalité envisage de moderniser, à priori au début de l'année selon les informations disponibles à ce jour.

Explications : les lampadaires posés il y a deux décennies (bien avant le tram arrivé en 2013) sont en assez mauvais état. Leurs vasques en polycarbonate n'ont pas résisté aux rayons UV, certaines ont déjà été retirées. Pour maintenir un certain éclairage, la ville a installé un dispositif provisoire en LED mais désormais elle souhaite carrément tout changer, ce qui lui permettrait au passage de mettre en place un dispositif multifonctions avec connexion wifi ou encore caméras de surveillance.

L'objectif de la municipalité est aussi que les futurs lampadaires puissent être rénovés. Ce n'est pas le cas du mobilier actuel : conçu par le designer Christophe Pillet, il ne dispose pas de moule spécifique. En revanche, les futurs équipements devraient être livrés avec un moule permettant de refaire exactement les mêmes formes plus tard si nécessaire. Car rénover coûte bien moins cher que tout changer. D'ailleurs pour l'instant on ignore le montant total de cette opération de remise au goût du jour de l'éclairage public dans la principale artère commerçante de la ville.

Pour suivre les autres travaux de l'été et les perturbations de circulation vous pouvez consulter le site de Tours Métropole

Pendant les travaux, la circulation piétonne sera perturbée. Si les travaux nécessitent la fermeture à la circulation de voies perpendiculaires à la rue Nationale, des déviations seront mises en place.

Toujours à propos d'éclairage public, Tours espère avoir changé toutes ses vieilles ampoules fluo au plus tard en 2021, au profiut de l'éclairage LED, plus économe. Il en reste actuellement un peu moins d'un millier. 900 000€ de budget sont consacrés à cette opération chaque année.