Tours

Bateau Ivre : début des travaux en septembre

Et ouverture au printemps 2020.

Pas de trève estivale pour le Bateau Ivre ! Cette salle de concert de la Rue Edouard Vaillant rachetée par une société coopérative est sur le point de rouvrir, plus de 8 ans après sa fermeture. Le fruit d'une grosse mobilisation citoyenne, avec l'investissement de presque 2 000 sociétaires qui se lancent dans ce projet culturel assez unique en France.

Mais avant d'organiser des concerts, des soirées théâtre ou des lectures dans le Bateau... il faut le rénover. En profondeur. Le site a d'abord été vidé de tout ce qu'on pouvait encore y trouver (les fauteuils, par exemple) afin d'avoir une coquille vide à reconfigurer, notamment pour la rendre accessible aux personnes à mobilité réduite.

Autre enjeu : trouver les financements pour réaliser le chantier. Ce lundi 22 juillet, la SCIC Ohé qui chapeaute le projet annonce un début des opérations pour le mois de septembre : "En fait, nous attendions la réponse de Tours Métropole Val de Loire qui vient de voter le 11 juillet une subvention d'investissement de 200 000 € dans le cadre des Contrats Régionaux de Solidarité Territoriale avec la Région Centre-Val de Loire. Cela vient s'ajouter aux 260 000 € de parts sociales des sociétaires (publics et privés), aux 200 000 € de subvention d'investissement du Conseil Départemental d'Indre-et-Loire et aux 50 000 € de subvention d'investissement annuels de la Ville de Tours pendant 3 ans" peut-on lire dans un mail transmis aux sociétaires.

Les devis sont donc en cours d'élaboration afin d'engager le chantier à la rentrée, pour une durée d'environ 6 mois. Le Bateau Ivre rouvrira donc ses portes en avril 2020 si tout se passe bien d'ici là, dans une configuration de 299 places (sans son balcon dans un premier temps).

A ce moment-là, ce sera le début "d'une phase de 3 mois de réglage (avril-mai-juin) avec un maximum d'évènements (certains à dimension nationale) pour lancer en beauté le Bateau Ivre, et affiner le fonctionnement" annonce encore l'équipe qui cherche toujours du monde pour préparer ce moment fatidique. L'idée serait de recruter 4 personnes pour faire vivre le lieu, en attendant son extension pour accueillir jusqu'à 600 spectatrices et spectateurs. Une grande réunion des sociétaires est prévue en octobre et sans doute un événement culturel autour du chantier en novembre.

A LIRE AUSSI : Notre article sur 37 degrés pour en savoir plus