Tours

Tours va expérimenter le dédoublement de classe en maternelle

A la rentrée 2020.

Les grandes vacances débutent à la fin de cette première semaine de juillet, mais on parle déjà de la rentrée. Pas celle de 2019… mais septembre 2020. A l’occasion de la présentation du Plan Ecoles de la ville de Tours ce mardi, le directeur de l’inspection académiques d’Indre-et-Loire a fait une annonce : il souhaite expérimenter le dédoublement de classe en grande section maternelle, donc pas plus de 12 élèves avant l’entrée au CP.

Dominique Bourget a précisé que cette expérimentation serait menée à Tours à la rentrée 2020, d’abord dans une classe. Une autre commune du département devrait être concernée, mais on ne sait pas encore où.

Ce dispositif complèterait le dédoublement des classes de CP entamé à la rentrée 2017 dans les quartiers prioritaires sur demande du gouvernement. Le plan a été élargi à la rentrée 2018, et il concernera certaines classes de CE1 dès la rentrée 2019.

A terme, l’Education Nationale promet de s’engager pour ne pas dépasser 24 élèves par classe jusqu’au CM2, y compris hors zone prioritaire, une revendication majeure lors des différentes mobilisations des enseignants. Des moyens supplémentaires sont également annoncés pour les classes ULIS dédiés aux élèves en situation de handicap ou en difficulté. Enfin, la prochaine rentrée marquera l’entrée en vigueur d’une nouvelle mesure : l’école obligatoire dès 3 ans contre 6 aujourd’hui. Même si dans les faits la grande majorité des jeunes enfants étaient déjà scolarisés.