Tours

La mairie de Tours lance son Grand Débat

Pour parler transport et démocratie.

Les Gilets Jaunes ont-ils soufflé à l’oreille du maire de Tours Christophe Bouchet ? Ou alors la municipalité se place simplement dans l’air du temps ? Si vous avez aimé le Grand Débat et ses réunions pendant deux mois pour tenter de trouver des solutions au malaise social dans le pays, vous reprendrez sans doute une petite dose de réunion publique et de propos contradictoires.

Sur le modèle des Jeudis de la Santé (qui cartonnent) ou des Jeudis de l’Architecture – des soirées à thème pour parler d’un grand sujet à l’hôtel de ville – la ville de Tours lance… Les Mardis du Débat. Détail amusant : le jaune est l’une des couleurs phares du visuel. Fait exprès ? Même si c’est le cas, pas sûr qu’on trouve quelqu’un pour oser l’avouer.

Du coup c’est quoi les Mardis du Débat ? Comme son nom l’indique, c’est un débat qui a lieu le mardi. « Chacun pourra poser ses questions sur les sujets municipaux » explique-t-on à la mairie qui enrobe ça avec un soupçon de câlinothérapie et une petite phrase pour dire que la proximité c’est dans son ADN… euh, son programme électoral : « Ces réunions renforcent notre engagement de proximité pris en 2014, ainsi que les rencontres de terrain que nous réalisons avec les visites de quartiers et nos présences régulières sur les marchés de la Ville. C’est toujours un plaisir d’échanger avec vous et nous comptons sur votre présence pour faire vivre le débat à Tours ! »

Un plaisir, mais pas trop longtemps quand même, hein. Deux débats à la suite le même soir de 18h30 à 20h30, autant dire que vous avez intérêt à débattre vite. Avec une heure par thème, en imaginant qu’un duo question-réponse durera minimum 3 à 5 minutes, on peut espérer 15 prises de parole. S’il y a du monde dans la salle Anatole France qui accueille l’événement, ça peut laisser un petit goût d’inachevé. En plus le premier sujet est super porteur, bien d’actualité : les transports. Le second portera sur la démocratie participative. Tout cela ce mardi 28 mai.

Au fait, c’est cocasse,ldes réunions à thèmes sur de grands sujets urbains c’est justement ce que plusieurs prétendants à la mairie de Tours en 2020 font depuis des mois. On en parlait d’ailleurs dans cet article sur 37 degrés.