Tours

Support pour portable et panier plastique : les nouveautés des vélos Indigo Weel à Tours

Ils vont progressivement remplacer les anciens.

Depuis février 2018 on peut louer un vélo pour 0,50€ la demi-heure à Tours ou Saint-Pierre-des-Corps en utilisant l’application Indigo Weel. Pas besoin d’abonnement, on paye selon ce qu’on utilise en rechargeant son compte. Le système existe également dans plusieurs autres villes en France. Plus pratique que des vélos comme Vélib’ car on peut (presque) les déposer partout, au sein d’une zone prédéfinie. Inconvénient : il faut parfois chercher un petit moment avant d’en trouver s’il n’y en a pas à proximité.

Les anciens modèles.

Tout de même, le nombre de deux roues augmente dans l’agglomération tourangelle : ils sont désormais plus de 700, d'autres doivent encore arriver d'ici cet été. Et depuis quelques jours, de nouveaux modèles sont disponibles. Les roues ont un nouveau design (avec leurs bâtons violets) et un support pour téléphones portables a été ajouté (avec une poche transparente pour suivre son GPS même sous la pluie et un système pour l’empêcher de tomber).

Autre nouveauté : le panier en métal est remplacé… par du plastique. Plus léger mais pas nécessairement plus respectueux de l’environnement. Il est en tout cas présenté comme plus pratique. Et puis l’entreprise continue d’agir pour sécuriser son modèle car des vélos ont été volés, dégradés ou retrouvés à l’eau. Tous les nouveaux modèles sont équipés d’un câble rouge que chaque utilisatrice ou utilisateur doit accrocher à un arceau vélo ou un élément fixe dans la rue. Il faut également prendre une photo à la fin de chaque location pour prouver que l’on a bien rangé sa machine… sinon l’application n’exclue pas des sanctions.

Quelle sera la prochaine étape du développement de cette marque du groupe Vinci à Tours ? Depuis peu Indigo Weel teste un système de scooters électriques en location à Lyon ou Toulouse. Le vélo électrique est lui sérieusement envisagé à Tours (mais sûrement pas à 0,50€ la demi-heure). Plus basiquement, un agrandissement de la zone pourrait également être un plus. Elle reste aujourd’hui limitée à la zone entre Loire et Cher, à laquelle il faut ajouter le secteur des Deux-Lions et celui du quartier Aucard même si certains vélos peuvent se retrouver plus loin (Joué, Chambray, La Membrolle voire Montlouis St Genouph).