Tours

Chef étoilé, verdure, Irlande… Ces nouveautés qui vont vous plaire à la Foire de Tours 2019

Ouverture dès le 3 mai au Parc Expo.

Faire la Foire de Tours, c’est une tradition locale. Pour ses canapés potentiellement à prix réduits et pour son village gastronomique. Mais c’est toujours la même chose : les mêmes exposants, la même musique, la même sangria, les mêmes coupes de fraises, les mêmes mobile-homes de jardins… De quoi lasser le public ? Apparemment non, car le Parc Expo revendique 273 000 entrées lors de l’édition 2018, la première où le nombre de passages sur le site a été réellement compté. On précisera qu’il ne s’agit pas de 273 000 personnes différentes, un même individu pouvant venir plusieurs fois en dix jours et être repéré par le système à chaque franchissement de porte.

Se revendiquant 5ème foire commerciale de France, la Foire de Tours va tenter de se donner une nouvelle impulsion en 2019 avant d’autres projets d’ampleur en 2020 et 2021. Pas une révolution mais des changements qui devraient être visibles pour les habitué(e)s, et surtout des nouveautés capables d’attirer des publics différents. Cette direction a été imaginée par le nouveau boss de Tours Evénements Christophe Caillaud-Joos, en poste depuis un peu plus d’un an. Voici ce qui vous attend du 3 au 12 mai…

Ce qui ne change pas :

Plus de 600 exposants, entrée et parking gratuit, un chapiteau dédié aux produits gourmands, des animations musicales, un pays étranger invité, des médiateurs présents en cas de conflit commercial, la fête foraine…

Ce qui change :

  • Un espace de 400m² dédié au tourisme dans le Grand Hall avec une cinquantaine de stands. Les châteaux tourangeaux mais aussi nos voisins de Chambord, Cheverny ou Chaumont-sur-Loire. Et puis des présentations d’activités comme les croisières sur le Cher, les vols en ULM, le quad…
  • Pas de musique entre 12h et 14h30 sur le village gastronomique
  • Une réorganisation du village avec des allées plus facilement identifiables. On pourra facilement faire la part des choses entre les stands dédiés à la restauration à l’assiette, la restauration rapide, les bars… 130 professionnels vous régaleront pendant 10 jours. Quelques nouveautés : le bar à huîtres de Mme Depenne, le Café Marcel, le restaurant La Dinette, Le Comptoir des Champignons, Sologne Autruches et Monsieur Campmas (burgers avec la viande issue directement de l’élevage du patron).
  • Un chef étoilé au village gastronomique. Gaëtan Evrard, tout juste décoré par le Guide Michelin pour son restaurant de Montbazon passera 10 jours à Tours le temps de faire des travaux dans son établissement. Il proposera des entrées, plats et desserts à partir de 8€ sur place ou à emporter genre cromeqsui de cochon avec panais, cresson, escargots et jus au vin de Chinon ou un Paris-Tours et un Concorde en dessert. Tout ça avec un grand nombre de produits locaux. L’occasion par ailleurs de (re)découvrir la beuchelle tourangelle, plat typique d’Indre-et-Loire pourtant assez peu connu et consommé. Le jeune cuisinier va donc la présenter à sa façon.

A LIRE SUR 37° :Un reportage chez le chef Gaëtan Evrard

  • Un espace détente verdoyant à proximité du village pour se poser sur des tables et ne plus avoir à s’asseoir par terre quand on ne veut pas rester debout avec les enfants. Il permettra à plusieurs centaines de personnes de s’abriter en cas de pluie, ou de se mettre à l’ombre si le soleil tape fort. D’une surface de plusieurs centaines de mètres carrés, il sera agrémenté de végétation.
  • Des concerts tous les soirs dès 19h avec Johnson Concorde, Suena, Piou, Jartel ou Pica Pao pour une touche de musique locale. Et Jérémy Frérot le 8 mai à 16h.

Le pays invité :

Cette année c’est l’Irlande… Et ça va se voir : reconstitutions d’un coin de rue de la capitale Dublin ou d’une porte de château médiéval, une exposition sous le pavillon irlandais, une zone commerciale pour des produits du pays du trèfle (laine de mouton, whiskey, cd et vinyles…), un plan d’eau, un décor de prairie, des panneaux pour découvrir l’histoire du pays, une librairie avec des livres écrits par des locaux, une expo sur la distillerie traditionnelle, et plein d’animations culturelles (chant, danse, contes irlandais, instruments typiques). On pourra même découvrir le gaëlique.

Ah, et pour boire le pub The Pale que l’on connait bien à Tours va gérer le Tem’Pale Bar avec plein de bières irlandaises à découvrir avec modération, sur fond de musique irlandaise et de jeux de fléchettes. Un restaurant baptisé le St Patrick servira lui des spécialités de l’île avec des présentations des plats par les chefs chaque après-midi à 16h15.