Tours

Cancer du col de l'utérus : l'Indre-et-Loire se mobilise

A l'occasion de la semaine européenne de prévention contre cette maladie.

3 000 nouveaux cas par an, 1 100 décès, 12ème cancer le plus meurtrier chez la femme... Le cancer du col de l'utérus n'est pas le plus connu mais mérite que l'on s'y intéresse. Chaque année, une semaine nationale de prévention est organisée pour inciter au dépistage de la maladie, comme il existe le mois Octobre Rose pour lutter contre le cancer du sein. Pour l'année 2019, l'événement débute officiellement ce dimanche 27 janvier.

"Cette campagne 2019 s’attachera particulièrement à mobiliser les femmes qui ne réalisent pas ou pas assez fréquemment de frottis, notamment les femmes de 55 à 65 ans. En effet, en 2014, 30,5% d’entre elles ne réalisent pas de frottis (contre 15 à 19% dans les classes d’âge précédentes)" écrit le CHU de Tours qui organise deux rencontre avec les femmes dans des locaux universitaires :

  • Le 29 janvier au Restaurant Universitaire des Tanneurs de 11h30 à 14h
  • Le 31 janvier au Restaurant Universitaire du Plat d’Étain de 11h30 à 14h

"1 cancer du col de l’utérus sur 4 fait suite à un frottis anormal dont le suivi a été incomplet. C’est l’un des seuls cancers pour lesquels le pronostic se dégrade en France avec un taux de survie à 5 ans en diminution. Il est responsable d’une mortalité prématurée importante puisqu’il touche des femmes jeunes (un cas sur 2 survient avant 51 ans)" note encore le CHU affirmant que si toutes les femmes de 25 à 65 ans se faisaient dépister, 90% des tumeurs pourraient être éviter.

"Dans le cadre du 3e plan cancer 2014-2019, le dépistage organisé est en cours de généralisation à l’ensemble du territoire afin de faire reculer les inégalités face à ce cancer, réduire son incidence et sa mortalité. Nouveauté : L’analyse du frottis sera prise en charge à 100% par l’Assurance Maladie, sans avance de frais sur présentation du courrier d’invitation lors de la consultation chez le professionnel réalisant l’examen" indiquent les autorités de santé.

L'Assurance Maladie d'Indre-et-Loire organise d'ailleurs une journée dédiée au dépistage ce samedi 2 février à Amboise. Rendez-vous de 10h à 18h au Pôle Simone Veil. C'est gratuit.