Tours

Les coulisses du plan anti-froid des autoroutes d'Indre-et-Loire

Avec de gros camions et des montagnes de sel.

En ce début de mois de janvier, les températures commencent (enfin) à ressembler un peu à celles que l'on a l'habitude d'avoir en hiver. Qui dit froid et thermomètre proche de 0 dit aussi risques de routes glissantes. Pour cela, Tours Métropole et le département d'Indre-et-Loire ont des camions et des réserves de sel prêtes à être déversées sur le goudron. Les institutions ne sont pas seules : Vinci Autoroutes a également son équipement pour l'A10, l'A85 et l'A28.

Ce jeudi, nous avons fait un tour sur les installations du concessionnaire à Chambray-lès-Tours. Et il ne gère pas que le réseau d'Indre-et-Loire, c'est une plaque tournante pour toute la région Centre-Val de Loire avec au total pas moins d'une soixantaine de personnes, 9 camions de déneigement équipés de lames et de saleuses, renforcés par 8 camions d'entreprise du BTP en cas de gros problèmes qui sillonnent les 150 kilomètres de routes de jour comme de nuit.

Le Poste Centrale d'Exploitation (PCE) est la tour de contrôle de cette organisation, environ 4 personnes le jour s'y relaient pour la sécurité et la nuit une personne reste un œil rivé sur l'écran de contrôle.

Depuis le début de la campagne Hivernale 2018/2019 qui a débuté le 15 novembre et qui se terminera le 15 mars, ce sont 6 sorties préventives qui ont été déclenchées dont une curative pour un phénomène de pluies verglaçantes dans la nuit du 15 décembre.

Dans ces conditions hivernales, il est bon de rappeler quelques conseils. Lorsque les conditions météorologiques sont annoncées mauvaises, il est bon de reporter son voyage si cela est possible. Si vous êtes obligés de prendre la route, vérifiez les conditions météo sur Internet (le site de Vinci ou celui de Météo France). Une fois au volant, il est interdit de doubler un camion en action de déneigement et il faut veiller encore plus strictement aux distances de sécurité, vérifier l'état de son véhicule, entre autre le gonflage des pneus, l'état des essuies glaces, le plein de carburant, se munir d'une lampe électrique, d'une couverture d'une bouteille d'eau, d'un petit paquet de gâteaux...

Roger Pichot