Tours

« Le but c’est d’avoir un plus gros klaxon »

La petite phrase du conseil d’agglo de Tours Métropole lundi soir.

Une nouvelle marque et un nouveau logo pour aller parler aux entreprises... Voilà ce que veut Tours Métropole, pour imiter plein d’autres villes et agglos de France qui jugent que leur nom seul ne suffit pas à parler aux entrepreneurs. Après OnlyLyon ou SoToulouse, 2019 va donc voir naître Tours Loire Valley, la « marque d’attractivité » de l’agglomération.

Présentée aux élus lundi soir, avec un anglicisme totalement assumé sur les terres de grands écrivains français, elle a pour but « de donner envie de Touraine » selon le vice-président en charge de l’économie, Thibault Coulon.



Via un système d’ambassadeurs, et une stratégie pensée par une agence de communication, son idée est d’aller chercher « ceux qui veulent s’installer, innover, former » pour qu’ils posent leurs valises en Indre-et-Loire plutôt que dans un autre coin de France ou d’Europe. « On le faisait déjà, mais peut-être que le klaxon n’était pas aussi fort qu’on le souhaiterait. Il faut que l’on ait un plus gros klaxon » complète l’élu.

Le logo de cette marque, deux T imbriqués sur fond rouge, symbolise « Tours et la Touraine » car dix autres collectivités sont impliquées dans le projet et peuvent potentiellement en bénéficier. « Nous avons envie de faire avancer la Touraine ensemble » assure Thibault Coulon, encouragé par le président Philippe Briand (photo) qui admire les dizaines d’entreprises de plus de 50 salariés qui s’installent autour de Lyon chaque année. A voir maintenant si cette stratégie marketing aura de réels effets sur l’emploi...