Tours

Louer des oeuvres d'art c'est possible avec KlicArt

Et c'est simple...

Démocratiser le milieu de l'art, c'est le pari que ce sont lancés les créateurs de KlicArt, la nouvelle start-up tourangelle présentée la semaine dernière à Mame.

L'idée de KlicArt est simple : proposer à la location des oeuvres d'art à des particuliers, à petits prix. "Il faut sortir les oeuvres d'art des galeries et du marché de l'art" explique ainsi Sébastien Bastgen, l'un des trois co-fondateurs. Ce dernier n'est pas un inconnu à Tours puisqu'il gère le Strapontin dans le Vieux-Tours, un bar où il expose régulièrement des oeuvres aux murs. Une démarche d'ouverture déjà, qu'il a souhaité, avec ses deux associés, Pierre Commandeur et Damien Séguin, poursuivre en voyant encore plus loin.

C'est ainsi que KlicArt est né. Concrètement, sur le site KlicArt, chacune et chacun peut retrouver une sélection d'oeuvres disponibles et en échange d'un loyer allant entre 19 et 69 euros par mois, peut obtenir une de ces oeuvres pour une durée allant de 3 mois à un an. "Le prix de location est fixé par l'artiste et nous touchons une commission dessus" explique Sébastien Bastgen. La start-up tourangelle prend en charge l'envoi et le loueur reçoit l'oeuvre sélectionnée dans un délai de 72 heures (pour la France Métropolitaine). A l'issue de la durée de location, le particulier a alors le choix d'acheter l'oeuvre ou de la renvoyer dans son emballage d'origine.

Simple en apparence et simple à l'usage, tout comme le site internet volontairement épuré afin d'aller à l'essentiel. Un site appelé à évoluer explique Pierre Commandeur, mais qui propose déjà des critères de sélections précis, par types de couleurs, artistes ou taille...

Un projet lancé pour le moment avec une centaine d'artistes, essentiellement régionaux, qui proposent leurs oeuvres, des peintures uniquement pour l'instant. Les créateurs de KlicArt espèrent bien pouvoir ouvrir leur offre dans quelques mois à d'autres artistes nationaux et à d'autres types d'oeuvres : photographies voire sculptures. Parmi les autres axes de développement envisagés, la location aux professionnels pour des seminaires d'entreprises par exemple ou pour des événements comme les mariages.

L'info en plus :

> Le marché de la location d'oeuvres d'arts n'est pas nouveau en Touraine puisque l'Artothèque propose déjà un service proche. Une association quiregroupe une quarantaine de plasticiens, peintres, sculpteurs, céramistes, photographes… A la différence de KlicArt, à l'Artothèque il faut s'affranchir d'une cotisation à 20 euros et payer une location de 100 euros par an pour une oeuvre.

> Le site de KlicArt