Tours

On manque de Soleil ces dernières semaines en Indre-et-Loire

Et donc de Vitamine D.

Vous avez l'impression qu'il fait moche en ce moment en Indre-et-Loire ? C'est vrai et les chiffres le confirment. Selon un relevé publié ce matin par Aujourd'hui en France, sur les deux premières semaines de janvier, il y a eu 20h de Soleil en moins que d'habitude à Tours, et déjà en décembre on avait 9h de déficit d'ensoleillement par rapport à la moyenne des autres hivers, soit l'équivalent d'une journée entière de ciel bleu !

On se rassure quand même : à Bordeaux il manque 33h de Soleil en 2018, 37 à Aurillac. Il faut aller à Brest ou Quimper pour en avoir un peu plus que d'habitude. Il faut remonter au début des années 90 pour retrouver des statistiques aussi mauvaises.

A Tours, on totalise 11 jours sans la moindre éclaircie du 1er décembre au 14 janvier. 9 jours nous ont permis de profiter de plus de 3h d'éclaircies sur la période.

Cela dit, globalement, l'année 2016 n'a pas été catastrophique en matière d'ensoleillement en Indre-et-Loire : 20h de Soleil en supplément en janvier, 32 en mai, 38 en octobre, 39 en juin et même 73h de Soleil en avril, un mois exceptionnel ! En revanche juillet et septembre ont été très ternes.

Mauvaise nouvelle : le week-end qui s'annonce sera couvert et pluvieux... Donc profitez des quelques éclairies prévues ce vendredi.