Tours

Tours crée une "brigade de la propreté"

Avec des agents pouvant dresser des verbalisations.

Depuis le 1er janvier, Tours a changé les règles en matière de stationnement payant, confiant les contrôles des véhicules et la possibilité de verbaliser les contrevenants à une société privée (bon, pour l'instant c'est un échec, mais ce n'est pas le sujet de cet article). La conséquence de cette décision : les ASVP (agents de surveillance de la voie publique) ne sont plus en charge du stationnement. Vu qu'ils sont une vingtaine, il fallait leur trouver une mission.

Au moment de l'annonce de la réforme, la création d'une équipe en charge de la propreté avait été évoquée. La voici confirmée.

Quelques détails fournis par le maire Christophe Bouchet :

  • Elle sera composée de l'intégralité des agents dits ASVP
  • Elle sera en lien avec la Métropole afin de l'informer des soucis éventuels autour de la collecte des déchets dont la gestion incombe à l'agglomération (problèmes autour des collecteurs de verre, par exemple)
  • Parmi ses missions, elle vérifiera que tout le monde rentre bien ses poubelles et ne les laisse pas sur le trottoir. Si des riverains les abandonnent trop longtemps dehors et trop souvent, les agents commenceront par aller les voir pour les sensibiliser aux bonnes pratiques. Ils auront aussi la possibilité de verbaliser, sachant que le PV est de 68€.

Cette "brigade de la propreté" fait donc partie des priorités de la nouvelle équipe municipale, au même titre que la voirie, le maire estimant que des rues propres sont essentielles pour l'image de la ville. Et pour qu'elles le restent, il est donc prêt à toucher au portefeuille des Tourangeaux.