Tours

La ville de Tours suspend la réforme du stationnement

Une réforme qui avait fait grincer des dents

Depuis le 1er janvier 2018, la loi ayant changé, la ville de Tours avait mis en place une réforme concernant le stationnement payant. Concrètement, l'amende était remplacée par un forfait post stationnement (FPS) au tarif de 25 euros (relire nos articles précédents à ce sujet). Pour accompagner cette réforme, la ville de Tours avait décidé de confier la gestion du stationnement (et de la verbalisation) à une entreprise privée (SAGS). Une délégation qui avait fait grincer quelques dents en Conseil Municipal de la part de l'opposition.
 
Depuis le 1er janvier, les Tourangeaux ont donc découvert les nouveaux contrôleurs, postés aux endroits stratégiques (boulevards Heurteloup, Béranger, place des Halles...) de nombreuses heures, à l'affut de potentiels resquilleurs. De nouveaux horodateurs (en cours de déploiement) accompagnaient également cette réforme. Sur ces derniers, il faut notamment indiquer son numéro de plaque d’immatriculation pour éviter les combines consistant à venir remettre un nouveau ticket toutes les 2h…
 
Une réforme qui a fait râler beaucoup de monde à commencer par les commerçants du centre-ville qui craignaient de voir les clients partir vers les zones périphériques.
Une réforme qui a visiblement connu quelques couacs également, si bien que Christophe Bouchet, le maire de Tours a décidé ce mardi 16 janvier de la suspension de la mise en place de la réforme du stationnement.
 
Par communiqué la ville écrit : "L’ANTAI (Agence nationale de traitement automatisé des infractions) propose aujourd’hui un fonctionnement insatisfaisant car complexe, peu lisible et source d’erreurs. Dans le même temps, les horodateurs de la Ville de Tours présentent des dysfonctionnements importants. Leur programmation par le prestataire ne permet pas un usage simple et lisible par les habitants et les visiteurs. Compte tenu de cette situation, Christophe Bouchet estime qu’il est indispensable de suspendre dès maintenant la mise en place de cette réforme. Il présentera dans les jours qui viennent une proposition alternative simple et respectueuse des attentes des usagers".
 
La Mairie de Tours doit donner plus d'explications dans les prochaines heures sur les conséquences directes pour les automobilistes de cette suspension temporaire.
 
Suite à cette décision, le stationnement est provisoirement gratuit dans toute la ville, les détails sont dans cet autre article.