Tours

13 jours pour profiter de la richesse du cinéma asiatique en Touraine

Avec des séances prestigieuses, un jury reconnu et des gourmandises.

Le constat est édifiant : moins d'1% des films montrés en France viennent de Chine et du Japon. Quand on connait le poids démographique de ces deux pays, on se dit vite qu'il y a comme un déséquilibre, d'autant que sans compter tous les autres Etats du continent (dont l'Inde, qui dépasse également le milliard d'habitants).

Chaque année, le Festival International du Film Asiatique de Tours va donc dénicher le meilleur des productions venues de l'Est du monde pour les présenter sur les écrans tourangeaux. En 2018 c'est la 19ème édition, et malgré un glissement de date (de mars à janvier) non choisi, les bénévoles ont réussi à mettre au point une programmation riche et lumineuse pour faire grandir encore un peu plus cet événement.

Tout commence ce vendredi 12 janvier, et ne vous inquiétez pas vous aurez le temps de profiter des différentes séances puisque les propositions s'étalent jusqu'au mardi 23 janvier.

Pardon d'avance, on ne pourra pas tout citer car la liste est vraiment dense. Du coup voici une sélection non exhaustive de ce qui mérite à coup sûr un coup d'oeil en dehors de la compétition officielle...

  • La Médiathèque de Montlouis-sur-Loire est le nouveau partenaire du FICAT cette année, et proposera un film d'animation japonais pour les enfants. Particularité : le titre est une surprise. En revanche voici la date : c'est dès ce samedi 13 janvier, c'est gratuit, c'est à 10h30 et on peut réserver au 02 47 45 00 42.
  • En attendant l'inauguration officielle aux Studio, le lancement du Festival International du Film Asiatique c'est ce vendredi au Château de Cangé à St Avertin avec une gourmandise sur grand écran : Salé, sucré d'Ang Lee, où l'histoire d'un grand chef cuisinier de Taipei qui élève seul ses trois filles, ne communique qu'avec la cuisine mais finit par perdre le goût. La modernité et la tradition s'opposent au coeur de Taiwan. C'est à 18h30 et c'est également gratuit sur résrvation au 02 34 36 81 08.
  • Le goût et le cinéma vont aussi se croiser chez Parfum Culture, restaurant partenaire de l'événement avec une projection de deux courts métrages couplée avec un goûter. A voir aussi : une expo photo sur les nomades en Mongolie. Réservez votre dimanche 14 janvier. C'est à l'heure du brunch, à midi. Prix : 25€. Résas : 02 47 03 16 66.
  • Vous avez encore faim ? On file à la médiathèque de La Riche pour The Lunchbox mardi 16 à 18h30. Une femme prépare des déjeuners pour son mari qu'elle lui fait livrer mais qui arrivent par erreur à quelqu'un d'autre. L'heureux bénéficiaire entame alors une correspondance avec la cuisinière... Film gratuit suivi d'une dégustation de spécialités indiennes, appelez le 02 47 76 60 80 pour réserver.
  • Lundi 15 janvier, Mr Won Kar-Wai est mis à l'honneur par la Cinémathèque aux Studio avec Nos Années Sauvages à 19h30 puis Chungking Express 2h plus tard. Les deux longs métrages ont été réalisés dans les années 90, au début de sa carrière.

Et puis bien sûr, il y a le corps du festival, les films projetés aux Studio et la compétition sous l'oeil d'un jury de professionnels composé de Jean-Marie Laclavetine, Emilie Deleuze, le plasticien Pierre Feller et le compositeur Pablo Pico. Un jury étudiant fera également part de ses coups de coeur. Cette année 8 films seront en compétition sous le thème "L'Orient vu par l'Occident", c'est-à-dire avec des films de réalisateurs occidentaux ou de réalisateurs asiatiques qui vivent en occident, donc qui ne sont plus vraiment dans l'univers de leur continent et n'en ont plus forcément tous les codes.

Pour l'ouverture, rendez-vous mercredi 17 janvier à 19h30 avec un film mettant à l'affiche Isabelle Huppert, La Caméra de Claire.

Toutes les infos, les résumés... c'est sur le site du Festival International du Film Asiatique de Tours. On vous conseille vraiment d'y préter attention, tout le monde doit pouvoir y trouver son compte.