Tours

Tours gagne des habitants, St Cyr en perd, St Avertin s'envole

L'INSEE vient de publier son dernier bilan du recensement.

C'est une tradition annuelle : un peu avant le réveillon, l'INSEE publie ses données sur la population dans les 35 000 communes de notre pays, dont les près de 270 communes tourangelles (273 actuellement, 272 au 1er janvier car les regroupements sont de plus en plus fréquents). A noter que ces chiffres comptent pour l'année 2015. Ils sont issus des campagnes de recensement menées chaque début d'année par l'institut de la statistique et mettent du temps à être analysés, d'où le décalage des dates.

La première chose à retenir, c'est que l'Indre-et-Loire continue de gagner des habitants : nous étions 604 000 Tourangeaux en 2015, 590 000 en 2010. Notre département n'est pas le plus peuplé de la région (on compte 673 000 Loirétains) mais sa population augmente de manière comparable à celle du Loiret (+0,5% par an). Deux raisons à cela : plus de naissances que de décès, et plus d'emménagements que de déménagements.

A noter que le Cher et l'Indre sous les deux seuls départements du Centre-Val de Loire à perdre des habitants (7 000 en 5 ans dans l'Indre !). Par ailleurs, à eux seuls, le 37 et le 45 rassemblent presque la moitié des 2,5 millions d'habitants de la région et 37% de la population vit dans les 40 plus grandes communes de la région. Les Ligériens ont donc toujours plus tendance à vivre en ville mais plutôt en périphérie des grandes préfectures, sauf à Tours et Orléans qui gagnent des habitants.

Tours justement... En 2015, l'INSEE y a recensé 136 252 habitants, 1 600 de plus qu'en 2010 et donc +0,2% par an. C'est moins qu'à St-Pierre-des-Corps (+0,7% chaque année avec désormais 15 745 résidents), moins aussi que Chambray (+0,8% par an, 11 144 habitants), moins que Joué-lès-Tours (37 535 personnes, +0,9% par an) et surtout bien moins que St Avertin, ville la plus dynamique de l'agglo (+1,4% de population par an, donc 14 954 habitants).

Et puis il y a les communes dont la population est en baisse ce qui est le cas de St-Cyr-sur-Loire : 15 911 personnes en 2015, 16 072 cinq ans plus tôt et -0,2% par an.

Autres grandes communes :

  • Amboise : 13 119 habitants en 2015, +0,4% par an
  • Montlouis-sur-Loire : 10 609, +0,2%
  • Fondettes : 10 493, +0,2%
  • La Riche : 10 403, +0,6%

Si l'on prend en compte la population totale de la métropole de Tours, elle rassemble 292 000 personnes, 5 000 de plus en 5 ans. Sa population croit moins vite quOrléans Métropole même si cette dernière est encore moins peuplée (281 000 habitants).

Les autres agglos :

  • Loches Sud Touraine : 52 301 personnes en 2015, 52 490 en 2010
  • Touraine Vallée de l'Indre : 51 279 contre 47 310, soit l'agglo la plus dynamique de la région