Tours

Bateau Ivre : et maintenant la suite

Nouvelle étape : les travaux.

 

C'est non sans une certaine émotion que Carole Lebrun présidente de la SCIC Ohé (Société Coopérative à intérêt culturel) et Franck Mouget, coordonnateur et membre fondateur du collectif, ont donné le premier tour de clé pour ouvrir la salle Le Bateau Ivre, en tant que propriétaires. C'était ce vendredi 15 décembre.

La veille, le collectif devenu Société Coopérative signait en effet l'acte de vente avec la Semivit, scellant définitivement le rachat de la salle de la rue Edouard Vaillant. Un point d'orgue de sept années de lutte et le début d'une nouvelle aventure qui doit conduire à la réouverture de la salle de spectacles. C'est pour rappeler les grandes lignes des étapes à venir que le collectif avait donc invité la presse au lendemain de cette signature.

Une future salle de 600 places

Car si le Bateau Ivre n'a aujourd'hui pas bougé depuis sa fermeture, demain c'est un tout autre visage qu'il présentera au public qui franchira ses portes. Confié à l'architecte Stéphane Martin, (qui a réalisé les salles Oésia à Notre-Dame d’Oé et la Pléiade à La Riche), les travaux estimés à 400 000 euros vont complétement métamorphoser la salle. Premier enjeu, permettre une accessibilité totale à tous les publics et notamment ceux à mobilité réduite. Le sol va donc être entièrement refait et abaissé pour se trouver au niveau de la rue. La scène actuelle sera entièrement démontée et une nouvelle modulable verra le jour. Symbole du Bateau première version, les sièges rouges du balcon seront également enlevés pour être changés par des sièges sans dossiers, permettant d'avoir plus de monde.

Un café culturel ouvert en journée

D'une jauge de 600 places au maximum, le nouveau Bateau Ivre « sera un lieu de rencontres » martèle Franck Mouget. Dans la programmation idéale : de la musique (mais non amplifiée), de la danse, du théâtre, du slam, mais aussi de la lecture... « Tout est ouvert, tous les moyens d'expression sont les bienvenus » précise Carole Lebrun. Le nouveau Bateau est ainsi pensé comme un espace unique et atypique qui se construira avec ses sociétaires.

Une salle de spectacles mais également un café culturel qui sera ouvert en journée et qui devra favoriser ces rencontres tant souhaitées. Vendredi, les membres s'imaginaient déjà dans ce nouvel espace. Avant cela, il reste donc la phase travaux et la recherche de financements associée. Une nouvelle souscription sera ainsi lancée prochainement pour augmenter encore le nombre de sociétaires. Le 20 janvier prochain une nouvelle Distillation sera également organisée au sein du Bateau Ivre, exceptionnellement ouvert pour l'occasion. Une vente aux enchères d'oeuvres d'arts offertes spécialement par des artistes se tiendra également ce jour-là pour récolter des fonds.

A lire également sur 37 degrés : Le Bateau Ivre, témoin d'une époque