Tours

Plainte pour racisme du TVB : la réponse cinglante de la ligue européenne

Elle a débouté le club.

Le 6 décembre, le TVB a passé une très mauvaise soirée pour son entrée en lice dans le Challenge Européen sur le terrain de l'équipe grecque de l'Olympiakos Le Pirée : défaite 3-0 en 16èmes de finale aller et cris de singe venus des tribunes en direction de Nathan Wounembaina à chaque fois qu'il touchait le ballon.

Immédiatement, la planète volley s'indigne d'autant que le joueur a été sanctionné par l'arbitre, exclu pour avoir quitté subitement le terrain face à ces insultes. Dans la foulée, le Tours Volley Ball dépose un recours devant la CEV, l'instance qui organise les compétitions européennes.

Ce vendredi, L'Equiperevient sur l'affaire car la CEV a répondu au club tourangeau. Elle reconnait qu'il y a bien eu des cris de singe dans les tribunes mais ne parle pas de racisme. Selon elle, Nathan Wounembaina a été victime de "discriminations". Le souci, c'est que dans son réglement il n'y a pas de sanctions prévues en cas de discriminations, ce qui parait surprenant.

Contacté par nos confrères, le président du TVB Yves Bouget évoque un rapport "lunaire et honteux" et compte faire appel. A noter que le match retour face aux Grecs ce sera la semaine prochaine à Grenon... L'ambiance risque d'être particulièrement tendue, en plus de l'enjeu sportif. Sèchement battu à l'aller, Tours - seulement 5ème de Ligue A - n'est pas favori pour décrocher une qualification en 8èmes de finale.

Retenez aussi que Tours reçoit Toulouse ce samedi au Palais des Sports dans le cadre du championnat.