Tours

Tours Evénements : l'indemnité de départ du directeur trop élevée ?

La société se retrouve en déficit imprévu.

Tours Evénements, c'est la société qui gère le Vinci + le parc des expositions de Tours et la mairie de Tours en est l'actionnaire principal (elle la finance même via une subvention d'1,6 million d'euros).

Pour cette année, les comptes devaient être bénéficiaires... 175 000€ d'excédent étaient annoncés. Mais finalement, au dernier conseil d'administration, c'est un déficit de 860 000€ qui a été évoqué. La raison principale ? Les indemnités de départ de 3 salariés, dont celle du directeur Denis Schwok. A 63 ans, il partirait à la retraite avec un chèque de 950 000€.

Interrogé sur le sujet en marge du congrès des maires ce jeudi, le maire de Tours Christophe Bouchet confirme ces informations et estime le montant de cette dernière enveloppe particulièrement élevé, y compris au regard de la rémunération du directeur récemment remplacé.

L'élu précise que ces décisions ont été prises lorsque son prédécesseur Serge Babary était encore en place. Il ne le met pas en cause mais note que les conditions de ces départs posent question, "peut-être que la société a été mal conseillée par son avocat" avance-t-il. Si deux indemnités sur 3 ont déjà été versées, la mairie a bloqué le paiement de la dernière (celle de 950 000€). Christophe Bouchet s'attend à une procédure en justice, l'affaire pourrait donc aller jusqu'aux prud'hommes.