Tours

Avalanche de polars le 25 novembre à Tours

Ce sera la deuxième édition du festival Polar sur Loire salle Ockeghem.

Avec la BD, le polar reste le genre littéraire préféré des Français… On le dévore dans le tram, sur un transat l’été ou sous un gros plaid l’hiver. Et si on l’offrait sous le sapin à Noël ? A un mois des fêtes de fin d’année, vous aurez une vingtaine d’idées de cadeaux en un seul lieu le samedi 25 novembre à la salle Ockeghem de Tours, là où le festival Polar sur Loire va poser ses valises pour la deuxième année consécutive.

Polar sur Loire c’est l’histoire d’un trio d’écrivains qui s’est lancé dans une aventure sans trop savoir quel serait son dénouement… Claudine Chollet, Nicole Parlange et Denis Soubieux, tous trois membres de l’association Signature Touraine, ont monté leur salon littéraire avec quelques centaines d’euros et pas mal d’heures de travail, en plus de l’écriture de leurs romans respectifs. Le résultat : plus de 500 visiteurs en 2016, 360 ouvrages vendus, « et plusieurs personnes qui repartaient avec 3 ou 4 livres. » En résumé : ils sont contents.

Un événement gratuit

« On lançait une perche et on a dépassé nos espérances les plus hautes » détaillent aujourd’hui les trois écrivains qui ont gardé la même recette : une organisation autonome sans subventions publiques et une grosse vingtaine d’auteurs invités. Les critères de choix : ils doivent tous avoir un rapport avec le Val de Loire. Qu’ils en soient originaires, qu’ils y habitent ou qu’ils aient choisi la région pour l’intrigue d’un roman. « C’est un salon alternatif, avec des auteurs qui invitent des auteurs », un événement pour combler un manque : c’est le seul du genre en Touraine, terre d’écrivains où les salons littéraires ne sont pas forcément à la fête entre la disparition récente du Chapiteau du Livre et le décès de Gonzague Saint Bris, créateur de la Forêt des Livres.

Gil Graff invitée d'honneur

Gratuit, organisé de 10h30 à 19h, Polar sur Loire se veut convivial, chaleureux, terre de dialogues et de découvertes : « les écrivains ne sont pas installés derrières des piles de livres… », une bonne raison pour entamer la discussion, « d’autant que beaucoup de Tourangeaux ne les connaissent pas. » Quelques noms ? Adrian Mathews, Éric Maravélias, Pascal Basset-Charcot, Olivier Taveau (primé au Festival du Film Policier de Beaune, en Bourgogne)… Et l’invitée d’honneur, Gil Graff.

Pour rythmer la journée, des tables rondes sont prévues pour évoquer l’utilisation de lieux réels et fictifs dans les polars mais aussi les styles d’écritures dits « féminins » ou « masculins ». Des blogueuses littéraires tourangelles et plusieurs radios locales participeront à la journée tout comme la librairie Savoir Être.

Olivier Collet

Pour plus d’infos, découvrez le blog de Polar sur Loire.