Tours

Des friandises anglaises par centaines Rue du Commerce

Une nouvelle confiserie ouvre ce mardi.

Maxime Tait jongle du français à l’anglais comme si de rien n’était. Le jeune homme de 26 ans a passé une partie de sa vie entre la France et la Grande Bretagne : « enfant on vivait dans le Nord et j’allais faire du badminton en Angleterre » raconte-t-il.

Aujourd’hui encore, il traverse régulièrement la Manche afin de renouveler les stocks de ses commerces : 4 boutiques exclusivement dédiées aux bonbons et autres friandises britanniques. La première a ouvert à Angers en 2013 puis Nantes et Rennes ont suivi avant la création de celle de Tours ce mardi 7 novembre, à l’entrée de la Rue du Commerce, à l’emplacement de la Boîte à Livres de l’Etranger (qui a déménagé en zone piétonne).

Chez Queen & King, les belles poutres sont toujours là mais les biblitohèques ont été remplacées par des bonbonnières de toutes les couleurs : « on a près de 500 références » explique Maxime en faisant la visite. Parmi ses favoris : des bonbons « sorbet citron », des petites billes au goût punch (il existe aussi barbe à papa, pêche...) ou encore les Cherry Lips (des bonbons « qui ont un goût de savon et qui collent aux dents mais qui rendent accroc, surtout si on a commencé jeune »). Parmi les best sellers également : les Millions (des petites billes qui forment une pâte dans la bouche), une gamme de la célèbre marque Cadburry ou encore les Crunchie, au miel soufflé. De nombreux bonbons sont sans gélatine, et avec spiruline. Certains sont vegan.

Gourmand assumé, entouré de sa soeur Lauren et de Léa, Maxime gère aujourd’hui un concept d’entreprise multiprimé au moment de sa création et qu’il compte bientôt implanter à Bordeaux ou en région parisienne. Avec Délices Lamarque juste en face, ça fait deux échoppes bien sucrées dans le même secteur, les deux ayant prévu de se renvoyer des clients en fonction de leurs désirs.

Côté prix : les bonbons commencent à 2€15 les 110g, et jusqu’à 3€ pour les plus chers. Il est aussi possible d’acquérir des bonbonnières à remplir soi-même de 100g à 2kg, des bonbonnières qui seront d’ailleurs cachées en ville à partir du 15 novembre. Celles et ceux qui les trouveront pourront venir les remplir gratuitement en boutique. D’autres seront offertes aux 50 premiers clients ce mardi.