Tours

Tours 3ème d’un baromètre sur les métropoles de taille moyenne

Derrière Clermont-Ferrand et Brest.

Tours est moins dynamique que Clermont-Ferrand et Brest : c’est en tout cas ce qu’affirme une étude de l’entreprise Arthur Loyd qui est spécialisée dans l’immobilier d’entreprise. Après avoir analysé 200 indicateurs de différentes sources officielles, la société a établi un classement des 34 plus grandes agglomérations françaises. Ses critères : l’attractivité économique, la possibilité de trouver des bureaux neufs pour les entreprises, les perspectives d’emploi, le potentiel de croissance et enfin la qualité de vie (même si ce n’est pas vraiment le critère principal).

Classée dans la catégorie des métropoles intermédiaires dont la population est comprise entre 200 000 et 500 000 habitants, Tours se retrouve 3ème, derrière Clermont-Ferrand (Auvergne-Rhône Alpes) et Brest (Bretagne).

A noter que Lyon se retrouve N°1 des très grandes métropoles, Nantes en tête des grandes métropoles, et Angoulême emporte la palme dans la catégorie des métropoles de taille plus modeste. Globalement, le baromètre note une reprise économique plus tardive dans les agglomérations de taille moyenne, avec notamment une stagnation du nombre de créations d’emplois.