Tours

La Mission Val de Loire va-t-elle quitter Tours ?

Structure en charge du classement du Val de Loire à l'Unesco, la Mission Val de Loire pourrait quitter Tours

Créée en 2002, suite au classement à l'UNESCO, la Mission Val de Loire, un syndicat mixte interrégional porté par les Régions Centre-Val de Loire et Pays de la Loire, porte la gestion de ce classement mondial. Cette structure hybride est basée à Tours. Une situation qui pourrait changer prochainement. Membre du Conseil d'Administration du syndicat mixte, c'est l'ancien député socialiste Jean-Patrick Gille qui a alerté sur la situation via les réseaux sociaux. Pour ce dernier, "si Tours perdait la Mission Val de Loire, ce serait un bien mauvais signal alors que l'on parle de rayonnement et d'attractivité".

Dans les faits, la Mission Val de Loire était herbergée jusqu'à présent rue Colbert, dans des locaux appartenant à la ville de Tours. Cependant la ville de Tours dans sa volonté de baisser le nombre de bâtiments en sa possession souhaite aujourd'hui récupérer les locaux pour pouvoir les vendre.

Conséquence : Malgré des propositions de relogement de la part de la ville, notamment dans La maison de Tristan l'Hermite, un hôtel particulier dans le vieux-Tours, occupé jusqu'à l'an passé par l'IEHCA (Institut Européen d'Histoire et des Cultures de l'Alimentation), la Mission Val de Loire pourrait bien aujourd'hui quitter la ville de Tours et retrouver un port d'attache ailleurs.

Fontevraud pourrait être intéressé dans le Maine-et-Loire, mais plus certainement Angers, sur insistance de la région Pays de Loire, qui verrait bien récupérer dans ses limites territoriales cette structure qui emploie 8 personnes et dont les missions principales sont l’appropriation des valeurs de l’inscription par les habitants, l’accompagnement des collectivités et la conduite de programmes et d’actions pour les deux Régions.