Tours

13 artistes tourangeaux se mobilisent contre le cancer du sein

Ils ont créé des œuvres pour un calendrier. Une vente aux enchères est aussi prévue le 21 septembre.

Depuis quelques années c’est devenu une tradition : l’association tourangelle Flamme en Rose édite un calendrier où des femmes posent seins nus. Vendu lors de différents événements comme des matchs du Tours FC ou des Remparts, l’objet permet de financer les actions de l’association dont l’ambition est d’offrir « des pauses » aux femmes atteintes du cancer du sein ainsi qu’à leurs proches. Cela peut être, par exemple, des heures de ménage ou de garde d’enfants.

Depuis sa création en 2011, Flamme en Rose a gagné un peu de vigueur tous les ans. L’édition 2017 du calendrier a été vendue à 1 500 exemplaires. « En 6 mois nous avons pu financer autant d’heures de services aux familles que sur toute l’année 2016. On double tous les ans » explique Annie-Claude Pradeilles, l’une des bénévoles. Mais pour le calendrier 2018, la formule va évoluer : fini les photos, place aux artistes.

Francine Gentiletti, Dominique Spiessert, Laurence Dréano, Terreur Graphique… Au total, 13 artistes tourangeaux ont créé une œuvre spécialement pour Flamme en Rose (une par mois de l’année, et une pour la couverture). Le projet est né en début d’année et il a été réalisé en partenariat avec Agathe Place, qui tient la très jolie galerie La Boîte Noire dans le Vieux-Tours car elles se connaissent bien avec Annie-Claude Pradeilles et elles cumulent à elles deux un grand carnet d’adresse artistique.

Un calendrier drôle, émouvant et pétillant

« On a défini un cahier des charges avec un code couleur : gris, noir, blanc et rose. Il y avait aussi un thème d’ensemble : combattons le cancer à seins nus. Certains se sont exprimés avec humour, d’autres de manière plus pudique. Il y a aussi de l’émotion dans certaines œuvres ou des histoires de couples. Car souvent, le cancer se vit à deux » expliquent les deux femmes. « Ils ont tous accepté rapidement. Pour certains ce sont des artistes habitués de la galerie que je suis depuis 16 ans, ils font presque partie de la famille. Et ces œuvres font ressortir leur personnalité et leurs talents bien spécifiques » complète Agathe Place.

Peinture, dessin, création numérique… Les styles sont variés et les traits en effet émouvants, caustiques ou tendres. « Presque tous ceux qui font partie de ce projet ont été touchés de près ou de loin par le cancer mais on ne voulait pas un calendrier triste. Il fallait que ce soit pétillant, que ça donne de l’espoir. Si on s’aide un peu tous ensemble, on peut vaincre la maladie » poursuivent Annie-Claude et Agathe.

Une vente aux enchères avec 41 œuvres

Exposées une première fois dans l’été au restaurant Le QG de la Place du Grand Marché, les œuvres originales présentées dans le calendrier seront également mises aux enchères ce jeudi 21 septembre à l’Hôtel de Ville de Tours, dans la grande salle des fêtes. Elles seront exposées à partir de 18h puis on pourra les acquérir dès 20h. C’est le commissaire priseur Bertrand Jabot qui animera la vente. « Les prix de départ vont de 45€ à 4 000€ et au total il y aura 41 œuvres car en ayant connaissance du projet d’autres artistes ont voulu le rejoindre comme Michel Audiard, Gil KD ou Fred Lechevalier » poursuivent la galeriste et la bénévole.

Ce soir-là, on pourra aussi repartir avec le calendrier 2018 de Flamme en Rose avant qu’il soit vendu dans les arènes sportives. Il est à prix libre et sera aussi disponible en permanence à La Boîte Noire.

Olivier Collet

Le site Internet de Flamme en Rose.