Tours

La bonne forme du judo tourangeau

Les clubs font le plein de licenciés.

Avec 6 000 pratiquants en Indre-et-Loire, le judo fait partie des sports prisés. Ce dimanche, on pouvait ainsi croiser quelques ceintures noires au dernier étage du Vinci de Tours, lors de la journée Sport’Ouvertes. Les différentes clubs de la ville y tenaient des stands et organisaient des démonstrations sur le tatami installé près de la baie vitrée, avec vue sur la gare. Un beau panorama pour pratiquer les arts martiaux…

Comptant plus de 200 licenciés, l’ES Beffroi Judo entame cette nouvelle saison avec optimisme*. Son jeune président, Valentin Laminault, entame sa 17ème saison avec le kimono dans un club aux 45 ans d’ancienneté : « après les JO l’an dernier on a eu un petit effet de curiosité mais cette année, le nouveau titre de champion du monde de Teddy Riner n’a pas vraiment amené de nouvel engouement. » Il n’empêche, les inscriptions sont au rendez-vous : on accueille les enfants à partir de 4-5 ans, et tout le monde peut commencer quelque soit son âge. Pour les plus jeunes, on organise un entraînement par semaine, sinon c’est au moins 2 voire 3 séances hebdomadaires. »

Valentin poursuit : « j’ai commencé le judo à 6 ans, car mon grand-père était prof. C’est un sport complet, on travaille tout. Les efforts sont courts, mais intenses. Il permet aussi de faire de nombreuses rencontres. » L’ESB Judo rassemble surtout des jeunes et participe au moins une fois par mois à des interclubs pour confronter les judokas du nord de la ville aux autres, « mais on peut aussi diriger certaines personnes vers l’arbitrage. Nous en avons besoin ! » précise le président. Pour les curieux, il est possible de venir essayer en participant à un entraînement test au sein du club.

Même formule du côté du Judo Club de Touraine : « on ne fait jamais d’inscriptions à Sport’Ouvertes, on demande toujours aux gens de venir essayer une première fois. Cela permet par exemple aux adultes de voir si l’ambiance du club leur convient » explique Lionel Herin, président du club et du comité départemental.

Le JCT c’est environ 300 licenciés pour les entraînements du Palais des Sports : « le judo est un sport qui ne se porte pas si mal. Nous avons des locomotives de l’équipe de France qui drainent du public. Mais c’est vrai que le nouveau titre de Teddy Riner a entraîné moins de retours que d’habitude. Les gens le suivent, il y avait beaucoup de monde devant la télé pour sa finale, mais ils sont habitués maintenant. »

Si le turn over est important pour les enfants de 4-5 ans qui s’inscrivent au club, « à partir de 7-8 ans, on arrive en général à les garder jusqu’à la ceinture noire à 15 ans » précise le président. Il accueille aussi chaque année une dizaine d’adultes d’au moins 30 ans qui n’ont jamais mis les pieds sur un tatami de leur vie. Sa devise : « venez essayer. Si c’est comme le chocolat et que ça vous plait, revenez ! » Et ça que vous soyez petit, grand, fin ou fort : « la première chose que l’on apprend au judo c’est le respect de son adversaire. On ne fait pas n’importe quoi. »

A noter enfin que le judo et les autres arts martiaux seront à l’honneur le 30 septembre au Palais des Sports lors d’un grand gala dès 19h. Il y aura 11 rencontres de jujitsu et judo, des démonstrations de self défense avec les frères Ben Ali (champions de France), les frères Jeuffroy, champions du monde de kata, seront là aussi en compagnie de Kunsa Percy et de judokas internationaux licenciés à l’US Orléans, le grand club de judo de la région. L’entrée est à 5€. Réservations par mail : cdjudo37@orange.fr.

Olivier Collet

*Son équipe fait état de bons contacts à Sport’Ouvertes mais regrette l’absence d’un forum des associations sur Tours Nord « car même avec le tram de nombreuses personnes ne descendent pas en centre-ville. On pourrait par exemple organiser quelque chose à Monconseil. ». Le sujet a apparemment été évoqué avec la mairie qui n’a pas donné suite…