Tours

A Tours Nord, Biocoop mise sur le vrac et le local

Le magasin s’est agrandi cet été.

« Les artisans ont réussi à travailler dans un délai ultra réduit » : Christophe Fertré a le sourire aux lèvres. Depuis le 17 août, il a rouvert le Biocoop de Tours Nord (Rue Arthur Rimbaud). « On a fait 700 000€ de travaux » explique celui qui gère également le magasin de Chambray-lès-Tours.

12 ans après son ouverture sur la zone, et 7 ans après son installation dans ces locaux du N°15, le supermarché avait bien besoin d’un lifting : « les travaux ont duré 3 semaines et demi. On est passé de 500 à 750m². Nous avons désormais un rayon poissonnerie que l’on ne proposait pas avant et qui marche déjà très bien à Chambray. »

Autre aménagement : « nous avons augmenté nos références en vrac. Il y en aura 250 à terme contre 150 auparavant. Pour nous c’est un vrai pari car le vrac ne correspond encore qu’à 7-8% de notre chiffre d’affaire. Or l’investissement est bien plus important. C’est donc une vraie volonté de réduire les emballages. Nous avons augmenté les références de céréales, de gâteaux ou de riz et bientôt nous aurons de l’huile, du vin, du jus de pomme et du vinaigre. Nous avons déjà rajouté du miel et nous sommes à ma connaissance le seul magasin de la région Centre-Val de Loire à proposer des shampoings et gel douche liquides en vrac en plus du liquide vaisselle ou de la lessive. »

Tours Nord, c’est le plus gros magasin Biocoop de la métropole : « nous travaillons avec 66 producteurs locaux dont une dizaine de maraîchers. Et souvent ce sont de petites exploitations » poursuit Christophe Fertré, à la tête d’une équipe de 17 salariés. « Notre cahier des charges va plus loin que le bio. On regarde aussi comment travaille le fournisseur, quelle est sa démarche écologique et sociale. Pour nous c’est un vrai partenariat. Par exemple, pendant la fermeture, nous avons collaboré avec des enseignes parisiennes pour écouler leur production. »

O.C.