Tours

En septembre, des changements pour les bus à Tours

Les parcours des lignes 4 et 15 vont notamment être modifiés.

La rentrée approche... D’ici quelques jours, fini les horaires d’été pour Fil Bleu dans l’agglo de Tours, et retour des trams toutes les 6 à 8 minutes ou encore des bus toutes les dix minutes sur les lignes fortes. Mais ce n’est pas tout : il y a du changement sur le plan du réseau, et ce à partir du samedi 2 septembre… On va donc faire un point complet sur ces modifications avec Xavier Richon, directeur mobilité voyageurs chez Keolis Tours…

  • La ligne 4 se transforme…

Actuellement, la ligne 4 fait une boucle au départ du Sanitas, vers Velpeau, les bords de Loire, l’hôpital Bretonneau et le quartier Strasbourg. Ou dans l’autre sens, Strasbourg > Bretonneau > Anatole France > Velpeau > Sanitas. Pas toujours simple pour les voyageurs qui ne savaient pas forcément dans quel sens la prendre… Le casse-tête est terminé : « on déboucle la ligne 4 dès le 28 août » explique Xavier Richon.

Désormais, il y aura un terminus à l’arrêt Rempart, au nord du quartier Velpeau, et un autre au centre commercial des Atlantes, à St-Pierre-des-Corps. Les bus desserviront donc Mirabeau, les quais de la Loire, l’hôpital Bretonneau, Strasbourg, le Sanitas, la Rotonde, Beaujardin puis les Atlantes. Avant de faire le même chemin dans l’autre sens. « Cette ligne sera plus compréhensible pour les clients et crée une liaison directe en bus entre le Sanitas et les Atlantes, réclamée par beaucoup d’habitants » précise Fil Bleu pour justifier son choix.

Et bonne nouvelle : dans la journée, les bus N°4 passeront toutes les 10 minutes, « contre 12 minutes actuellement » rappelle Xavier Richon. Un retour aux sources car au moment de la mise en place du tram, la ligne 4 avait déjà une fréquence de 10 minutes.

  • La ligne 15 passe désormais par Velpeau

Avec la transformation de la ligne 4, le quartier Velpeau se retrouve dépourvu de bus. Mais une solution a été trouvée : « il sera désormais desservi par la ligne 15 (qui va de la gare de Joué-lès-Tours à La Riche Soleil) et permet de créer une liaison directe entre Velpeau, Jean Jaurès et les Halles qui n’existait pas jusqu’ici » note Xavier Richon. Les bus seront cependant moins fréquents : toutes les 30 à 40 minutes dans la journée, 15-20 minutes aux heures de pointe. « Tout cela répond à un besoin des habitants de Velpeau qui voulaient aller au cœur de ville et aux Halles » précise Xavier Richon.

  • Des modifications des lignes 51 et 52

Jusqu’ici, la ligne 51 qui vient de La Membrolle effectue son terminus au Beffroi. Elle s’arrêtera à la Tranchée à partir du 2 septembre avec une desserte de la Rue du Mûrier, de Pôle Emploi, de Cap Emploi (pour les personnes en situation de handicap) et d’une entreprise accueillant des travailleurs handicapés. Par ailleurs, la ligne 52 qui vient de Mettray est également transformé, notamment en raison des travaux sur le pont qui enjambe les voies SNCF.

  • La ligne 31 passe par le Boujon

A Joué-lès-Tours, l’itinéraire de la ligne 31 comporte désormais un arrêt pour la maison de retraite Boujon. Il comporte également un arrêt au centre aquatique Bulle d’O.

  • A St Avertin, fini les bus dans les petites rues

Les lignes 10, 20, 35 et 104 passeront exclusivement par le Boulevard Paul Doumer et le quai Carnot. De quoi sans doute gagner un peu de temps de trajet car les bus n’emprunteront plus les petites rues…

A LIRE AUSSI :Plusieurs arrêts de tram et de bus rebaptisés

Les changements listés ci-dessus sont les principaux à retenir à partir du 2 septembre mais dans l’ensemble, nous vous conseillons de vérifier vos horaires via les dépliants disponibles en ligne sur filbleu.fr ou à la boutique Fil Bleu près de la gare de Tours.

Notez aussi que la ligne 3b conserve son terminus à Chambray 2 et ne retrouve pas son ancien terminus à la clinique Vinci. Toujours à Chambray-lès-Tours, la ligne 14 reste bloquée à Grand Sud et ne desservira pas Ma Petite Madelaine : « c’est prévu dans les années à venir » espère toutefois Xavier Richon « mais ce n’est pas simple car le samedi il y a beaucoup de monde qui vient en voiture et mettre un bus dans un flot de voitures c’est toujours compliqué. C’est dommage que ce centre ait été construit sans prendre en compte le transport collectif… »

Le bus à Ma Petite Madelaine fera donc sans doute partie des objectifs à remplir à partir de 2019. Car Keolis travaille actuellement pour tenter d’obtenir le renouvellement de son contrat avec Tours Métropole pour l’exploitation du réseau Fil Bleu. Le dossier doit être remis le 30 octobre au plus tard, pour une décision attendue mi-2018. Deux candidats sont sur les rangs : Keolis, donc, (filiale de la SNCF) et Transdev (filiale du groupe Véolia). Une filiale de la RATP avait aussi fait part de son intérêt avant de renoncer.

 Olivier COLLET