Tours

« Un café et un escape game s’il vous plait ! »

A Tours, un coffee shop très original vient d’ouvrir : on peut y résoudre des énigmes en prenant un verre…

Même Paris n’a pas encore expérimenté le concept (ou en tout cas ce n’est pas arrivé jusqu’à nos oreilles). Depuis quelques jours, Tours a son Escape Café. Définition : c’est un coffee shop où l’on peut prendre un café-thé-soda et se creuser la tête pour résoudre des énigmes spécialement créées pour l’établissement. Il n’y a pas de hasard : le commerce est situé pile en face d’une société d’escape game. Rappel : il s’agit de ces jeux d’évasion où vous avez 1h pour vous échapper d’une pièce en faisant en sorte de venir à bout d’énigmes, cadenas et autres subterfuges cachés dans le décor.

C’est Amélie qui nous reçoit dans cet établissement de 23 places avec mezzanine situé à l’entrée de la Rue Ledru Rollin. Ex enseignante, c’est la compagne du gérant de l’entreprise d’en face : « l’escape game, je baigne dedans depuis quelques années déjà. Et professionnellement, j’avais envie de faire un peu autre chose. » En collaboration avec Escape Yourself, 4 boîtes à énigmes ont donc été mises au point : « elles reprennent les thèmes des salles qu’il y a de l’autre côté de la rue. Ca permet aux gens qui arrivent en avance ou qui veulent prolonger l’expérience de rester dans le même univers » explique la jeune femme.

Selon Amélie, les énigmes – toutes inédites – sont pensées pour être résolues en 15 minutes. Mais si vous mettez plus de temps, ce n’est pas grave (sauf pour la mallette contenant une bombe à désamorcer…). En revanche, et contrairement aux salles d’escape games classiques, on ne vous donnera pas d’indices (sauf si vraiment vous êtes largués).

En plus des petits jeux d’évasion, l’Escape Café propose pour l’instant une dizaine de jeux de société à partir de deux joueurs ou des livres avec des énigmes à l’intérieur : « tout est en accès gratuit », précise Amélie, « et on peut aussi venir boire un verre sans jouer. Il y a le wifi pour travailler, la mezzanine pour s’isoler… C’est un café de quartier, il y avait d’ailleurs besoin de redynamiser ce secteur. Les coffee shops sont des commerces appréciés mais ils sont souvent placés en centre-ville. Alors pourquoi pas ici ? »

A la carte, le café vient d’un torréfacteur d’Arcachon, le thé glacé est maison, il y a des milkshakes, des sodas, quelques pâtisseries (cookies, cheescakes…) ou des smoothies. Le tout est ouvert du mardi au dimanche, mais aussi les jours fériés. A partir de 13h30 en semaine, dès 9h30 le samedi et le dimanche.

Olivier COLLET