Tours

Les accents étrangers de la guinguette de Tours

Les États-Unis cette semaine puis le Maroc en septembre.

L’an dernier, on se souvient d’une bonne journée (parmi d’autres) passée à la guinguette de Tours. Le drapeau japonais flottait en bord de Loire (photo), il y avait de beaux dessins et de bons légumes, entre autres choses. Changement d’ambiance radical annoncé ce samedi 8 juillet. Alors que le parc des expositions rugira avec l’American Tours Festival, ses Harley et ses rockeurs (ZZ Top et Les Insus font notamment partie de la programmation musicale), les quais prendront aussi l’accent américain le temps d’une journée.

Après l’Allemagne, l’Italie, le Portugal et, donc, le Japon, les États-Unis poursuivent la série de journées dédiées à des pays étrangers à Tours sur Loire. Et il s’agit exclusivement – pour l’instant – d’États avec lesquels Tours a des relations privilégiées (jumelages ou amitiés). En 2016, jusqu’à 2 500 personnes sont venues profiter de ces animations selon le comptage de la mairie de Tours qui porte l’organisation de ces événements.

De 11h à 23h, on sera donc à l’heure américaine au bas du Pont Wilson samedi, l’occasion notamment de reparler de Minneapolis – ville jumelle de Tours déjà présente à la foire – avec par exemple la possibilité d’acheter son célèbre riz sauvage. Côté gastronomie, vous pourrez aussi devenir incollables sur les pancakes, les cucpakes ou les brookies (pâtisserie hybride brownie-cookie) et le soir, un dîner américain sera proposé pour 22€.

Pour bien débuter la journée, vous pourrez aussi participer à un café pour discuter en anglais à 11h, et venir à un atelier langue pour enfants et adultes à 16h. Une exposition sur l’arrivée des Américains à Tours pendant la guerre 14-18 en 1917 sera proposée toute la journée sans oublier une conférence sur Monsieur Bob Dylan à 15h30 ou encore des ateliers d’initiation au hip hop dès 5 ans à 14h. La soirée se terminera d’ailleurs en musique avec un concert à 21h. Plusieurs partenaires sont impliqués dans ce programme comme les Pionniers de Touraine pour faire découvrir le football américain ou encore les Remparts de Tours pour parler hockey, autre sport national aux USA.

Dans deux mois, changement radical d’ambiance et de décor avec cette fois une journée dédiée au Maroc, le 9 septembre. Il y a encore un rapport avec la Foire de Tours car le pays en sera l’invité pour l’édition 2018. Grâce à sa liaison aérienne avec Marrakech, Tours tente pas mal de choses avec les Marocains s’appuyant également sur une forte communauté en Touraine (en particulier à Joué-lès-Tours) et plus globalement sur l’ensemble de la région Centre-Val de Loire (30 000 personnes). Plusieurs réunions sont ainsi menées avec les associations pour organiser le programme de cette fête maghrébine en bord de Loire. On sait déjà qu’un grand concert clôturera la soirée… Et qu’un aller-retour en avion pour deux (hors vacances scolaires) sera à gagner.

Olivier COLLET