Tours

A Tours, de plus en plus de vols avec la technique « du câlin »

Attention aux marques d’affection inattendues.

Dans un premier temps on rigole, jusqu’à ce qu’on se rende compte que c’est sérieux. La technique dite « du câlin » serait de plus en plus utilisée pour organiser des vols dans les rues tourangelles. C’est en tout cas ce qu’affirme la police. Ces derniers temps, en particulier depuis le début de cette année 2017, plusieurs plaintes ont été déposées : « les voleurs profitent de l’alcoolisation de leurs victimes » explique le Directeur Départemental de la Sécurité Publique Stéphane D’Hayer.

Leur mode opératoire est assez simple : ils vont faire un câlin inopiné et inattendu et profitent de ce moment d’affection de quelques secondes pour récupérer téléphone, portefeuille ou tout autre objet de valeur qu’ils refilent immédiatement à une autre personne. Et quand la victime se rend compte de ce qu’il vient de lui arriver, il est souvent déjà trop tard et la petite bande s’est évaporée dans les environs.

« A Tours, 63% des vols à la tire sont commis entre 18h et 6h du matin, 30% après minuit » note encore le patron de la police. Dans les secteurs où il y a le plus de monde : le Vieux-Tours, les abords de la guinguette… Une patrouille pédestre et la BAC sont mobilisées chaque soir pour surveiller ces zones. « Presque toutes les nuits elles arrêtent des dealers ou consommateurs de stupéfiants » juge aussi bon de préciser Stéphane D’Hayer.