Tours

Les 3O font leurs 30 ans en 3 soirs

Les Trois Orfèvres organisent trois soirées musicales pour un anniversaire mémorable. Retour sur l’histoire d’un lieu incontournable du Vieux-Tours.

On est à deux pas de la Place Plumereau de Tours, dans une cave que tout le monde connait même sans avoir l’habitude de la fréquenter : Les 3 Orfèvres. La discothèque pop-rock s’apprête à fêter ses 30 bougies « et n’a pas changé de nom depuis son ouverture en 1987 ce qui est assez rare » se félicite David, cogérant du lieu depuis 2005 (avec Jean-Philippe).

Outre le nom, l’ADN des 3O ce sont les soirées concerts : « dès le début c’était pensé comme ça, et à l’époque il y en avait presque tous les soirs » rappelle Isabelle, chargée de la programmation des artistes depuis 5 ans. Et la petite scène située au bas des escaliers (attention, baissez la tête !) en a vu passer du monde : Cali, Michael Jones ou Elmer Foo Beat.

Avec une jauge d’une centaine de personnes, la salle garantit des soirées intimistes, dans un lieu chaleureux. Idéal pour découvrir des artistes. Mais avec le temps, les établissements proposant des concerts se sont multipliés dans la ville, et en particulier dans le Vieux-Tours. Face à la concurrence, Les 3O ont commencé à se transformer en discothèque, ce qui constitue aujourd’hui l’essentiel de l'activité du mercredi au dimanche soir dès minuit (plus les veilles de jours fériés), dans un style pop-rock en premier lieu, mais aussi un peu plus ouvert en milieu de semaine pour retenir le public étudiant.

« La discothèque n’a jamais pris le dessus, on a voulu rester dans cette idée de café concert » tient néanmoins à souligner Isabelle qui programme entre 1 et 4 soirées musicales (5€) chaque mois tout en recevant une cinquantaine de candidatures de musiciens : « on pourrait en faire plus mais il n’y aurait pas forcément assez de monde » justifie-t-elle pour expliquer ce calendrier réduit. En revanche, la salle entend développer ses partenariats avec des étudiants ou des associations comme le concert Sidason organisé il y a peu avec des élèves de l’IUT qui luttaient contre le sida, ou encore une soirée imaginée par une étudiante en orthophonie : « on a envie de développer ça, de participer avec les forces vives du coin. On leur prête la salle, on met à disposition notre personnel et ils récupèrent les recettes de la billetterie. »

Avec une douzaine de personnes pour faire tourner le lieu, dont un ingénieur du son, Les 3O sont de plus en plus reconnus pour la qualité de leur accueil : « il y a 3 ans le magazine Les Inrocks a dit que c’est ici qu’ils avaient eu le meilleur accueil pour leur tremplin. » Et puisqu’on parle de tremplins… Depuis ses débuts, c’est un peu la marque de fabrique ici avec Le Tremplin de Tours (qui a consacré Thé Vanille en ce début 2017 leur offrant une prestation studio, une programmation rémunérée en festival ou encore un coaching technique) et prochainement le Tremplin Imag’In le 18 mai pour clôturer la saison.

« Dans le style, on reste très pop-rock, avec juste une ou deux soirées métal par an, en plus leur public est toujours très sympa. En revanche, le hip-hop n’a pas aussi bien marché. Quant au public, on voit des gens qui reviennent mais moins de fidèles. Il y a plus de zapping entre les lieux de sorties » expliquent David et Isabelle en précisant qu’ils voient tous les âges franchir la porte : « il y a un couple, ils doivent avoir au moins 65 ans, qui vient presque à chaque concert. Et puis on nous appelle aussi souvent pour savoir si c’est possible de venir avec les enfants : bien sûr. Les concerts commencent à 20h et se terminent vers 23h, c’est pour garder cette ambiance familiale. »

Les 3 Orfèvres, une salle bien ancrée dans le paysage tourangeau et qui se refait donc de plus en plus connaître pour ses soirées musicales : « on a eu des périodes difficiles, mais il ne faut jamais relâcher » commente aujourd’hui David. Après avoir réaménagé le bar et modernisé les lumières pour les artistes, il s’apprête à refaire la sonorisation autour de la scène : « il faut faire évoluer le lieu et les outils techniques. » En projet aussi : la possibilité de louer la salle à des entreprises ou pour des afterworks, renforcer les événements étudiants, ou un événement spécial pour la rentrée des 30 ans.

Olivier COLLET

Voici le programme complet des trois soirées des 30 ans des 3O du 27 au 29 avril (plus d'infos et préventes par ici) :

Jeudi 27 avril – 20h00 – Tarif Libre – Tours Metal Week
: Motor Rise + Crawling in Sludge
Carte Blanche à Throne of Thanatos et Rïïpost Asso
Suivi d'une soirée Discothèque thème métal

Vendredi 28 avril – 20h00 – Pré-vente 4/5€ Sur place 5/6€
: Chevelien + Ultra Panda
Carte Blanche à Beargrass
Suivi d'une soirée Discothèque Pop/rock

Samedi 29 avril – 20h00 – Tarif Libre (pré-vente internet conseillée, places limitées) – Minou
Suivi d'une soirée Discothèque Pop/rock

+ le 5 mai, Johnson Concorde en acoustique.